Cela peut nous paraître surprenant quand on sait qu’ici la météo serait plutôt maussade mais actuellement la Californie vit au rythme des feux de forêts en raison d’une sécheresse endémique. Pour y remédier l’état américain fait fréquemment appel à des formations militaires pour assister les soldats du feu. Depuis maintenant trois ans les escadrons HMLA-169 et HMLA-267 de l’US Marines Corps aligne chacun un Bell UH-1Y Venom spécialement pour cette mission. Des hélicoptères que l’on reconnait au premier coup d’œil à leurs marquages hautes visibilités roses bonbons.

Avant le Venom il y eut le Sea Knight.

Entre 2010 et 2015 déjà l’US Marines Corps avait déjà mis à profit l’escadron HMMT-164 et deux de ses hélicoptères Boeing Vertol CH-46E Sea Knight. Ils assistaient les unités du Cal Fire, le service de lutte anti-incendie de l’état de Californie. Après le retrait de ces biturbines birotors les Marines n’avaient plus d’hélicoptères adaptés à l’emport du Bambi bucket nécessaire à la lutte anti-feu. Commença alors une vaste étude de l’hélicoptère le plus adapté aux besoins californiens.

Bien entendu il faut que l’appareil en question serve à MCAS Camp Pendleton afin de pouvoir renforcer le Cal Fire dans le sud de l’état. Tous les hélicoptères de transport ou de soutien de l’US Marines Corps ont été testé entre le printemps et l’été 2016. Un Sikorsky CH-53E Super Stallion fut momentanément mis en œuvre le temps que le successeur du CH-46E soit officiellement trouvé. Sous cet énorme hélicoptère le Bambi bucket paraissait ridiculement petit.

Enfin au printemps 2017 deux Bell UH-1Y Venom furent prélevés sur les stocks des escadrons HMLA-169 et HMLA-267. Si la première année ils volaient avec le Bambi bucket en conservant leur livrée habituelle cela changea dès l’année suivante. Sur instructions du Cal Fire les Venom numéros 960 et 961 se virent affublés des marquages roses à très haute visibilité que l’on retrouve aussi sur les Boeing Vertol CH-47 Chinook et Sikorsky UH-60 Backhawk de l’US Army et de l’US National Guard.

Remarquez le FLIR sous le nez et les paniers lance-roquettes le long du fuselage : ces Venom demeurent des hélicoptères du corps des Marines.

D’abord peints à la va-vite ils sont désormais réalisés de manière sérieuse, comme n’importe quel autre marquage d’un hélicoptère militaire. Particularité notable ils peuvent être réaffectés à des missions plus habituels pour des UH-1Y Venom, comme l’appui tactique, la reconnaissance armée, ou encore la dépose de commandos.
Selon le Cal Fire ces appareils sont parfaitement adaptés à leur nouvelle mission, sans doute mieux encore que les vieux CH-46E Sea Knight.

Photos © US Marines Corps.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom