L’US Navy veut en finir avec ses Hercules d’ancienne génération.

C’est une branche de la marine américaine qui n’a pas l’habitude du tout de faire la une des médias. Cette semaine l’US Naval Reserve a fait savoir qu’elle souhaitait recevoir au plus vite des Lockheed-Martin C-130J / KC-130J Super Hercules, si possible à partir de l’année prochaine. En fait c’est sa flotte de Lockheed C-130T / KC-130T Hercules d’ancienne génération qu’elle cherche à remplacer, pour un total de vingt avions. Des appareils qui eurent au départ une fonction dans les unités d’active avant de passer en réserve.

L’US Naval Reserve arme actuellement donc quinze Lockheed C-130T Hercules de transport tactique et de soutien logistique et cinq KC-130T Hercules de ravitaillement en vol et de transport tactique. Particulièrement mis à profit depuis le début de la crise sanitaire, notamment pour le transfert des doses de vaccins anti Covid-19, ces avions accusent actuellement une fatigue structurelle totale. Près de la moitié de la flotte est en permanence immobilisée pour maintenance, ce qui a visiblement le don d’énerver l’état-major de la réserve.
Pour mémoire l’Hercules Tango est la version aéronavale du fameux Hercules Hotel présent dans le monde entier, et notamment actuellement dans l’Armée de l’Air et de l’Espace.

Or désormais la réserve navale américaine souhaite elle aussi transiter vers le Super Hercules, sous la forme de C-130J de transport et de KC-130J de ravitaillement en vol. Des avions qui traditionnellement ne seront pas acquis neufs même s’ils sont en production actuellement chez Lockheed-Martin. Ils seront prélevés sur les stocks d’unités d’actives qui elles par contre se verront dotées ultérieurement de machines neuves. Un système de vases communicants qui peut surprendre à une époque où on parle de rationalisation des moyens. Cependant les logiques contemporaines se heurtent ici à des us et coutumes qui remontent dans l’aéronavale américaine à l’immédiat après-guerre. C’est dire s’ils sont bien ancrés dans les têtes des décideurs.

Dans la foulée de la demande officielle de l’US Naval Reserve le Navy Yard a donné son accord de principe. C’est désormais au Pentagone de valider ou d’invalider la procédure de transfert C-130T vers C-130J et KC-130T vers KC-130J. Les avions de transport de la réserve navale américaine mènent principalement des missions à l’intérieur du territoire américain ou vers Hawaï et Puerto Rico voire la base navale de Guantanamo sur l’île de Cuba. Ils assurent aussi des missions à partir du Japon vers toute l’Asie et l’Océanie. Par contre ils sont rarement déployés en théâtre d’opérations extérieures ou en Europe. Leur rayon d’action ne permet pas les vols transatlantiques.

Photo © US Navy.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

3 réponses

    1. Dans l’US Air Force c’est un avion tactique, dans l’US Navy c’est un avion logistique.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

R.A.F. NE.1

Si de nos jours les avions de combat comme le Dassault Aviation Rafale ou l’Eurofighter EF-2000 Typhoon sont aptes à voler de jour comme de

Lire la suite...