C’est un des déploiement les plus longs que Baltic Air Policing ait connu depuis sa création voici dix-huit ans. Les chasseurs General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon de la Composante Air vont terminer dans quelques jours une permanence de sûreté aérienne de huit mois en zone Baltique. Cette mission aurait initialement dû durer moins longtemps mais la décision de la Russie d’envahir partiellement l’Ukraine a totalement changé la donne. Les militaires belges vont être remplacés par leurs homologues allemands de la Luftwaffe.

Pour la Belgique c’est donc une excellente nouvelle alors même qu’elle célèbre aujourd’hui sa fête nationale. Quand ses chasseurs ont été déployés en Estonie, en décembre dernier, le monde était un peu plus sûr qu’il ne l’est aujourd’hui. Moscou n’avait pas encore attaqué l’Ukraine et ses armées et aviations ne s’étaient pas encore rendues coupables d’odieux crimes de guerre contre les populations civiles. Pour autant les menaces contre les souverainetés territoriales et aériennes baltes étaient déjà bien présente.

Et malgré la guerre la Russie n’a pas diminué ses approches non autorisées des espaces aériens estoniens, lettons, et lituaniens. En atteste les interceptions d’avions jugés hostiles par l’OTAN, et évoluant à chaque fois sans plan de vol ni transpondeur en fonction. À chaque fois les aéronefs en question arboraient les marquages de nationalité de la fédération de Russie. Fort heureusement les pilotes belges sont réputés parmi les plus professionnels en Europe, la Composante Air n’ayant rien à envier à ce niveau là à l’Armée de l’Air et de l’Espace ou à la Royal Air Force. Aux commandes de leurs General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon ils ont donc enchaîné les décollages en scramble, c’est à dire en alerte afin d’aller identifier et raccompagner dans l’espace aérien international les indélicats qui généralement tentaient de rejoindre l’oblast exclavé de Kaliningrad.

Antonov An-12 Cub, Ilyushin Il-22M Coot-B et Il-76 Candid, ou encore Tupolev Tu-154 Careless ont été autant d’avions russes qu’il a fallu identifier à vue aux côtés desquels les pilotes belges ont été obligés de voler de conserve. Et cette mission va encore avoir lieu quelques jours puisque la date officielle de fin de mission a été annoncé par l’alliance Atlantique : le lundi 1er août 2022.
À cette date la Composante Air transmettra le flambeau à la Luftwaffe et à ses Eurofighter EF-2000 Typhoon.

Neuvième déploiement d’EF-2000 Typhoon allemands en Estonie.

À n’en pas douter nos amis et alliés allemands sauront remplir cette mission avec le même brio, ayant eux aussi l’habitude de sécuriser les espaces aériens baltes face aux menaces de plus en plus crédibles de la Russie.

Photos © OTAN

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom