Habituellement c’est la France qui déploie ses forces à l’étranger, aujourd’hui c’est elle qui reçoit l’aide de nos partenaires européens. Depuis ce jeudi 11 août 2022 six avions bombardiers d’eau supplémentaires permettent de combattre le violent feu d’espaces naturels de Landiras entre la Gironde et les Landes. Deux Air Tractor AT-802 suédois et quatre Bombardier CL-415 grecs et italiens sont arrivés tandis que des contingents également européens sont venus renforcer nos soldats du feu. Face à ce péril la solidarité existe.

Les Grecs sont de retour ! Déjà venus au mois de juillet prêter main forte aux pompiers volants de la Sécurité Civile les équipages de Bombardier CL-415 de la Polemikí Aeroporía ont fait leur come-back. Deux avions bombardiers d’eau jaunes et rouges porteurs de marquages de nationalité grecque luttent désormais sans relâche contre le brasier qui détruit la si belle forêt landaise. Français et Grecs ont l’habitude de voler ensemble, leurs avions sont identiques et leurs procédures très très proches. Ça aide.
Ce sont là de fidèles alliés.
Tout aussi fidèles sont les pilotes de la Protezione Civile italienne qui viennent dans le sud-ouest français avec eux aussi deux CL-415.

Plus surprenants sont les deux hydravions à flotteurs Air Tractor AT-802 déployés par la Suède. Ils sont encore plus loin de chez eux que leurs collègues grecs. Mais comme eux ils ne comptent pas faire de la figuration. Les deux appareils appartiennent au MSB, le Myndigheten för Samhällsskydd och Beredskap. Il s’agit de l’équivalent local de notre Sécurité Civile française qui possède quatre de ces petits bombardiers d’eau. C’est donc 50% de sa flotte que le MSB a déployé en France au titre du programme européen rescEU.
Les avions suédois sont aussi appelés à pouvoir opérer au-dessus de la Bretagne et notamment la forêt de Brocéliande, célèbre pour son lien avec la légende arthurienne. Elle flambe depuis ce vendredi 12 août 2022 au petit matin.

Les déploiements européens ont été géré directement entre les services de la Première Ministre madame Elisabeth Borne et de monsieur Janez Lenarčič, actuel commissaire européen à la gestion des crises. Ce diplomate slovène connait parfaitement les mécanismes de solidarité au sein de l’Union Européenne. C’est aussi lui qui gère la présence de pompiers allemands, polonais, et roumains venus avec leurs camions et véhicules légers et le déploiement en cours de leurs collègues autrichiens.

Bombardier CL-415 grecs volant de conserve.

Pour plusieurs de ces pays voir leurs forces s’attaquer à un mégafeux européen comme celui de Landiras avec ses milliers d’hectares de végétations partis en fumée fera forcément l’objet d’un retour d’expérience dans les semaines à venir. Leurs pays sont également à risque, au même titre que la France, la Grèce, ou l’Italie.

Photos © ministère grecque de la défense.

 

Publicité

4 COMMENTAIRES

  1. Merci pour cet article qui montre ce que la solidarité en europe peut apporter de positif. Et un grand merci aux personnels grecs, italiens et suédois.

  2. Face aux épisodes de canicule et les cataclysmes divers, la fragilité de notre écosystème nous montre l’urgence et la nécessité de constituer dans les pays occidentaux une force d »intervention civile internationale. Ce qui se passe actuellement en France est un bel exemple d’intervention solidaire bien orchestré par des élus, qui sans verbiage inutile ,ont conscience de l’urgence à gérer.

  3. Ces tractors suedois ça fait anachronique mais pourquoi pas pour éteindre des petites surfaces et dans la forêt de Brocéliande il y a des petites surfaces d’eau. Toutes les ressources aériennes sont les bienvenues du plus petit au plus gros car tous les feux et les configurations topologiques ne sont pas identiques.
    L’UE fait plaisir à voir quand ça marche, l’année 2022 sera à encadrer dans les manuels d’histoire de l’UE.
    Bravo et un immense Merci à tous ces pompiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom