C’est un phénomène bien connu des spécialistes (canadiens) du CTIF, le Comité Technique International de prévention et d’extinction du Feu. Ce mardi 10 janvier 2023 au soir un avion de ligne biréacteur monocouloir Airbus A320Neo appartenant à la compagnie singapourienne à bas coût Scoot a connu une explosion à son bord. Aucun risque terroriste cependant, il s’agissait en fait d’un incident mettant en cause la batterie lithium-ion. Deux passagers ont été légèrement blessés et pris en compte par les services de secours.

Elles sont absolument partout. Les batteries lithium-ion, aussi parfois appelées accumulateurs lithium-ion, sont omniprésentes dans notre quotidien. Elles alimentent nos smartphones, nos ordinateurs portables, nos montres connectées, nos enceintes connectées, ou encore nos gyroroues et autres trottinettes et vélos électriques. Les années 2010 les ont vu apparaitre en masse les années 2020 les voient devenir hégémoniques dans nos vies. Elles se déchargent plus ou moins vite et nécessitent souvent qu’on les recharge. Sauf que ce sont des batteries, des accumulateurs d’énergie. Et parfois l’énergie «ça pète». On a toutes et tous vu des vidéos sur les réseaux sociaux autour des incidents concernant ces batteries.

L’un d’eux a donc concerné le vol TR992 qui permettait à un Airbus A320Neo de la compagnie Scoot de rejoindre l’aéroport singapourien de Changi depuis celui de Taipei à Taïwan. Sauf que l’avion n’a finalement jamais quitté l’île de Formose, même pas le tarmac. En effet quelques secondes seulement après le début du roulage de l’avion de ligne une explosion a été ressenti en cabine. Toutes les alarmes se sont déclenchées et le pilote a demandé à pouvoir retourner à son point de départ. Les services de secours ont été alerté, déminage compris. C’est là une procédure normale.
Point de bombe pourtant à bord c’est la batterie lithium-ion d’un passager qui a explosé après que celui-ci l’ait branché afin de le recharger. Lui et sa voisine ont été brûlés au premier degré et souffrent de contusions multiples. L’avion a rapidement été évacué et les personnels navigants commerciaux de Scoot ont circonscrit rapidement le début d’incendie avant que celui-ci ne prenne d’ampleur.

Les explosions de batterie lithium-ion ne sont pas fréquentes mais très impressionnantes et souvent dramatiques. Un fait divers avait marqué la France quand en novembre 2021 celle équipant une trottinette électrique avait explosé à Gennevilliers en proche banlieue parisienne. Une femme de 47 ans avait été grièvement blessé et son appartement totalement ravagé par l’incendie qui s’en est suivi, et ce malgré la rapidité d’intervention des soldats du feu de la BSPP. La victime était demeuré plusieurs jours dans le coma.
L’affaire avait été médiatisé montrant la dangerosité existante des batteries lithium-ion.

On ne peut s’empêcher de penser que la même explosion en altitude alors que l’avion était totalement pressurisé aurait pu avoir un résultat catastrophique. L’Airbus A320Neo immatriculé 9V-TNE appartenant à Scoot va demeurer plusieurs semaines inopérant, le temps que les enquêteurs taïwanais réalisent leurs investigations puis qu’il soit remis en état.

Photo © Kevin Chung.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom