C’est le 413th Flight Test Squadron qui a la charge de cette ultime phase d’essais, celle permettant de finaliser l’hélicoptère d’origine européenne selon les besoins de l’US Air Force. Depuis maintenant un peu moins de deux semaines l’unité de soutien aux tests sur voilures tournantes vole sur Boeing MH-139 Grey Wolf afin de valider totalement son emploi comme hélicoptère de soutien opérationnel. La campagne d’essais qui doit se dérouler sur quatre mois et demi minimum va avoir lieu entre la Floride et le Montana. Pour mémoire les premiers exemplaires de série sont attendus en unité en début d’année prochaine.

Là on peut le dire : ça commence à sérieusement sentir le sapin pour les Bell UH-1N Twin Huey de l’US Air Force ! Car pour mémoire c’est eux que les Boeing MH-139 Grey Wolf doivent remplacer d’ici quelques mois maintenant. Et le fait que désormais il ait commencé sa phase finale de test au sein du 413th Flight Test Squadron ne fait que rapprocher encore un peu plus la date fatidique de mise à la retraite des vénérables biturbines issu de l’Iroquois.

Cette phase finale d’essais va se dérouler donc en deux temps : dans un premier temps les essais classiques proprement dits. On trouvera également ceux touchant aux procédures de maintenance ou encore d’embarquement dans les avions de transport. Ils auront lieu à Eglin AFB en Floride. D’ailleurs ils ont commencé depuis le mardi 11 février 2020.
Dans un second temps l’hélicoptère sera transporté à bord d’un avion-cargo, sans doute un Boeing C-17A Globemaster III, jusqu’à Malmstrom AFB dans le Montana. Là l’hélicoptère poursuivra ses essais opérationnels dans son futur environnement naturel. C’est en effet sur cette base que l’hélicoptère servira ensuite durant plusieurs décennie, assurant la sécurité t la sauvegarde des installations et personnels du Global Strike Command de l’US Air Force. L’hélicoptère américano-européen devrait aussi servir à Francis E. Warren AFB dans le Wyoming.

Pour mémoire le Boeing MH-139 Grey Wolf est la version américanisée de l’AgustaWestland AW.139 commercialisé actuellement par le géant Leonardo. Ce sont 84 machines qui sont commandées.

Photo © US Air Force.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom