En 1969 le grand Léo Ferré avait bien raison : «C’est extra». Alors pour cette photo du mercredi direction les contreforts des Alpes françaises pour y découvrir deux avions ambassadeurs de l’Armée de l’Air et de l’Espace : les Extra 330. Ces monoplaces de facture allemande sont actuellement les montures de la prestigieuse EVAA, l’Équipe de Voltige de l’Armée de l’Air.

OK le jeu de mot du titre était facile. J’assume pleinement. De même que la référence à la chanson qui fit scandale en son temps. Car à mes yeux Léo Ferré cultivait une même passion que les pilotes de l’EVAA : la minutie poussant au final à l’excellence. Et les aviateurs français aux commandes de leurs Extra 330 repoussent sans arrêt les limites de la voltige aérienne, portant haut les couleurs de la France.

Photo © Armée de l’Air et de l’Espace.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom