L’adage le dit très bien : «il n’y a pas de fumée sans feu». En fin de semaine dernière le ministère britannique de la défense s’est fendu d’un communiqué annonçant qu’il n’avait pas l’intention de livrer des hélicoptères de combat à l’Ukraine. En fait il s’agissait là de répondre à une rumeur persistante depuis quelques semaines et récemment relayée par deux tabloïds londoniens. Essayons de décrypter un peu tout cela.

Il a fallu que deux des principaux titres du groupe de presse britannique Trinity Mirror, les tabloïds Daily Mirror et Daily Star, publient un article ce vendredi 13 janvier 2023 pour que l’UK Ministry of Defence se sente obligé de communiquer. Pourtant les journalistes ne faisaient là que relayer une rumeur née en fait d’une décision gouvernementale britannique. En effet quand en novembre dernier les Britanniques ont livré trois hélicoptères des types Westland Sea King HAR.3 et Sea King HC.4 à l’Ukraine la machine médiatique s’est emballée, partant comme souvent dans ces cas là des réseaux sociaux !

Pour mémoire des équipages d’hélicoptères sont venus se former au Royaume-Uni afin justement d’apprendre à piloter les trois Sea King en question. Et très vite une rumeur a enflé selon laquelle le gouvernement de Sa Majesté se préparait à livrer entre quatre et six hélicoptères de combat Westland Apache AH.1 mais aussi des stocks de roquettes ainsi que des missiles air-sol légers AGM-114 Hellfire. Toujours selon les réseaux sociaux ces hélicoptères seraient pris sur les stocks de la British Army et permettraient aux alliés d’engager des moyens plus lourds contre les forces russes.

Bien sûr tout le monde le sait bien : ce qui se dit sur les réseaux sociaux est souvent au moins aussi fiable que les analyses politiques des piliers de comptoir ou que les racontars de salon de coiffures et de confessionnal. En théorie cela n’aurait jamais dû alimenter la presse et obliger le ministère britannique de la défense à sortir de son silence. Sauf que les tabloïds ne sont pas des journaux comme les autres et que pour eux et leur lectorat tout est bon pour faire couler l’encre. Même l’absurde.

Car l’idée d’une livraison de Westland Apache AH.1 aux Ukrainiens en ce début 2023 est aussi ridicule que celle d’Eurocopter Tigre français. Comme l’ALAT la British Army n’aligne pas assez d’hélicoptères de combat pour se défausser de six ou même de quatre exemplaires comme ça. Forcément ils lui manqueraient.

Westland Apache AH.1 en configuration de reconnaissance armée. Notez l’absence de missile antichar.

Il faut cependant savoir relativiser le refus officiel britannique, et le mettre dans la perspective des évolutions de livraisons d’armes aux forces ukrainiennes.
L’accroissement de livraisons de matériels roulants lourds, comme récemment les chars de reconnaissance français AMX 10RC ou les chars d’assaut britanniques Challenger 2, était inenvisageable il y a encore quelques mois. De tels moyens auraient placés de facto les Alliés dans la catégorie des cobelligérants vis-à-vis du Kremlin. Sauf que la guerre menée par Moscou contre l’Ukraine a évolué et que désormais les pays européens et nord-américains n’hésitent plus à s’engager plus durement dans les livraisons de matériels militaires. Et comme l’a d’ailleurs rappelé le weekend dernier un expert sur le plateau de la BBC le refus britannique de janvier 2023 pourrait parfaitement être caduque en juin, juillet, ou août 2023. Surtout que les Britanniques disposent d’un important stock d’hélicoptères antichars Westland Lynx AH.7 / AH.9 qui eux pourraient facilement être livrés aux forces ukrainiennes. À l’instar des Sea King ils ne servent plus.

Photos ©UKMoD

Publicité

10 COMMENTAIRES

  1. Les russes ont cru pouvoir chasser le gouvernement Ukrainien en quelques semaines, ils se sont lourdement trompés.
    L’occident a cru pouvoir mettre la Russie à genoux en quelques mois, il s’est lourdement trompé.
    C’est l’escalade dans la fourniture des armements à l’Ukraine, on est parti pour aller jusqu’au point ou la Russie en aura assez de servir de ban de test de l’armement occidental, ou elle se trouvera en difficulté.
    A ce moment là elle fera probablement sauter des usines d’armement en Europe.
    Et la suite est grandement prévisible.
    Mais à qui profite le crime ? Ce n’est pas difficile à comprendre !

    • À part votre première phrase, vous nous déballez l’habituel ramassis d’âneries de l’extrême droite con-plotiste,
      complainte favorite des gens égoïstes qui préfèrent défendre un tyran, bah oui parceque entre leur facture de gaz qui est trop élevée et des enfants se font massacrer, pour certains le choix est vite trouvé!

      • @Arnaud : J’espère quand même me tromper ! ^^ Mais pour l’instant le train accélère…
        @Michashite : Félicitations, vous faites la brillante démonstration que quand on n’a pas d’arguments, il ne reste que les insultes !

        • Le propos de Mikaschiste était peut-être un peu excessif mais c’est vrai que sur l’Ukraine vous reprenez fréquemment Palou les théories complotistes foireuses et les éléments de langage d’une partie de l’extrême droite française. Donc je dirais torts partagés et je siffle la fin de la récréation.

  2. Oui comme vous dites, ce qui paraît inenvisageable aujourd’hui peut passer au vraisemblable dans quelques mois. Il ne faut pas oublier que des militaires ukrainiens se forment actuellement sur des matériels qu’ils ne possèdent pas encore, Patriot américain en Pologne, JTAC en France et peut être même au pilotage de F-16 aux USA. Donc de la livraison de ah64 me paraît pas déconnant. Wait and see.

  3. Vous pouvez toujours ironiser sur la boule de cristal de quelqu’un.C’est facile.Ce qui l’est moins,c’est d’avoir un raisonnement cohérent. Et là, par exemple,vous êtes pris en pleine contradiction quand vous affirmez qu’il est exclu que les Anglais livrent un certain type d’hélicoptère à l’Ukraine alors que ,quelques lignes plus bas,vous écrivez juste l’inverse.
    Le problème ,chez vous,ce n’est pas tellement les erreurs que vous faites mais l’arrogance et le mépris avec lesquels vous traitez ceux qui-mais seulement selon vous-en font aussi.

    • Tiens bizarre nous sommes jeudi et pourtant nous avons droit aux ineptes commentaires de notre troll de fin de semaine. Il n’est pas à une incohérence près. Mais surtout c’est toujours sur des articles concernant l’Ukraine.
      Et sinon « vendredi » écrire des commentaires intelligibles vous croyez qu’un jour vous en serez capable ? Perso j’en doute.
      Quant aux commentaires intelligents, de votre part c’est trop demander. Au moins vous êtes rigolo, c’est juste dommage que vous ne le fassiez pas exprès !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom