La Fuerza Aérea Dominicana souffle ses 75 bougies.

Soyons honnêtes ce n’est pas la force aériennes la plus célèbre du monde, pourtant c’est très loin d’être la moins intéressante. Ce mercredi 15 février 2023 la Fuerza Aérea Dominicana a célébré le 75e anniversaire de sa fondation. Sept décennies et demi durant lesquelles cette petite aviation caribéenne a vu passer pas mal d’avions et d’hélicoptères aujourd’hui qualifiés de légendaires. Un meeting aérien est d’ailleurs prévu ce dimanche 19 février afin de fêter comme il se doit l’évènement.

Actuellement la Fuerza Aérea Dominicana, ou pour être très exacte la Fuerza Aérea de Republica Dominicana, n’est plus que l’ombre de ce qu’elle fut à son apogée entre les années 1945 et 1970. Elle alignait alors des avions aussi mythiques que le Boeing B-17 Flying Fortress, le Bristol Beaufighter, les De Havilland Mosquito et Vampire, le North American P-51 Mustang, ou encore les hélicoptères Sikorsky H-19 Chickasaw et Sud-Est SE.313 Alouette II. Excusez du peu.

Aujourd’hui, 75 ans après sa fondation, 70% de ses heures de vols annuelles sont réalisées par deux modèles d’aéronefs seulement : l’avion d’appui tactique et de reconnaissance Embraer A-29 Super Tucano et l’hélicoptère de transport d’assaut et de recherches-sauvetages Bell UH-1H Iroquois. Viennent ensuite les Bell OH-58A/C Kiowa de liaisons et de surveillance et les avions et hélicoptères d’entraînement.

Doit-on encore en 2023 présenter le Bell UH-1H Iroquois ?

Et pour marquer comme il se doit ce 75e anniversaire de fondation la Fuerza Aérea Dominicana a réceptionné huit «nouveaux» hélicoptères acquis de seconde main auprès des États-Unis pour une bouchée de pain. Il s’agit de six Bell UH-1H Iroquois portés au standard d’assaut et de soutien aux opérations spéciales UH-1M Super Huey II et de deux Bell TH-67A Creek d’entraînement. Ces derniers doivent permettre le remplacement des deux Robinson R44 en service depuis la fin des années 1990 pour la formation initiale. Cette petite aviation caribéenne compte bien acheter deux TH-67 Creek supplémentaires afin d’envoyer à la retraite les trois derniers Robinson R22 (sur un total de quatre achetés) actuellement en dotation.

Malgré une économie chancelante la Fuerza Aérea Dominicana va célébrer ce dimanche 19 février 2023 son 75e anniversaire par un grand meeting aérien au cours duquel les deux Bell TH-67 Creek seront présentés. L’US Air Force est également annoncée, avec notamment un très impressionnant Fairchild-Republic A-10C Thunderbolt II.

En dépit donc de la crise économique qu’elle traverse la Fuerza Aérea Dominicana demeure vaillante. Ses deux principaux axes de travail sont actuellement la lutte contre l’immigration clandestine, en provenance d’Haïti, ainsi que la guerre contre le trafic de narcotiques. La drogue gangrène en effet l’arc caribéen, et il n’est pas rare que les aviateurs dominicains œuvrent aux côtés de la Marine Nationale et de l’US Coast Guard.

Photos et illustration © Fuerza Aérea Dominicana.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires
Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Casa 2.111

Affichant sa neutralité durant la Seconde Guerre mondiale l’Espagne franquiste se mit à l’abri des Alliés tout en entretenant d’excellentes relations diplomatiques avec ses anciens

Lire la suite...