C’est un pas de plus vers son entrée en service opérationnel prévu d’ici deux ans. Ce lundi 16 septembre 2019 le secrétaire à l’Air Force Matthew Donovan a officialisé une décision prise quelques jours auparavant d’attribuer une désignation officielle et un patronyme à l’avion d’entraînement T-X. Celui-ci sera donc connu dans l’US Air Force comme Boeing T-7A Red Hawk. Un nouveau nom porté par ce nouvel avion d’entraînement américain.

Pour mémoire le désormais ex T-X avait remporté le programme d’achat visant à fournir un successeur au légendaire jet d’entraînement Northrop T-38 Talon. Ce biréacteur conçu dans les années 1950 n’était évidemment plus d’actualité pour former les pilotes de ce premier quart de 21ème siècle, il y avait urgence à y remédier. Ce nouveau T-7A Red Hawk n’est pas d’ailleurs pas un pur avion américain, Boeing s’étant associer à l’avionneur suédois SAAB pour le concevoir.

Même si cette décision de lui attribuer une désignation officielle au sein de la nomenclature américaine n’a rien d’une surprise, beaucoup avaient parier pour autre chose que T-7. Des médias aéronautiques anglophones avaient (sans doute trop précipitamment) annoncé que l’avion serait désigné T-5 dans l’aviation américaine. Ils se sont bien trompés !
Le nom de Red Hawk est lui beaucoup plus surprenant puisqu’il fait référence aux pilotes de chasses noirs-américains de la Seconde Guerre mondiale, les fameux Tuskegee.

Si le nom de Red Hawk est inédit pour un modèle d’avion militaire aux États-Unis, il n’en est rien de la désignation T-7. Elle fut portée dans les années 1940 par le bimoteur d’entraînement avancé Beechcraft AT-7 Navigator, et au cours de la décennie précédente par le biplan d’entraînement basique Consolidated BT-7.

D’ici deux ans donc on verra apparaitre les premiers Boeing T-7A Red Hawk sur les bases aériennes de l’US Air Force. Il feront disparaitre (mais pas oublier) les actuels T-38 Talon. On verra s’ils resteront aussi longtemps en service…

Photo © Boeing Company.

Publicité

6 COMMENTAIRES

  1. Red Hawk est également le nom anglais de la Buse à queue rousse, un oiseau de proie commun en Amérique du Nord. Il me semble que les Tuskegee étaient plutôt surnommés Red Tails dû à la couleur rouge de la queue de leurs chasseurs.

  2. Arnaud a tout de même raison de dire que lors du dévoilement officiel de ce nouvel avion, la contribution particulière des Tuskegee fut soulignée. Le Red Hawk affiche une queue rouge tout comme les fameux Red Tails dont le premier chasseur fut le P-40 Warhawk. Un des derniers Tuskegee encore en vie était l’invité d’honneur à la cérémonie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom