Non Air Force One ne s’est pas posé à Kyïv !

La visite éclair (et très secrète) du Président des États-Unis dans la capitale ukrainienne est déjà l’objet de nombreuses approximations et fake news dans des médias peu regardants sur la véracité factuelle. Parmi celles-ci on en retrouve sur le fameux Boeing VC-25A de l’US Air Force utilisé pour le transport de Joe Biden. Et malheureusement pour certains l’avion présidentiel américain n’a pas atterri ce lundi 20 février 2023 sur le tarmac de l’aéroport de Kyïv. En fait le locataire du bureau ovale a «laissé» son quadriréacteur sur le territoire d’un pays de l’OTAN.

Il faut d’abord dire que ce voyage a été tenu au moins aussi secret que celui réalisé par Volodymyr Zelensky voici quelques jours au Royaume-Uni puis en France et en Belgique. Les équipes de l’US Secret Service, de la Maison-Blanche, et de l’ambassade des États-Unis en Ukraine ont su éviter la moindre fuite. Pourtant treize journalistes accrédités se trouvaient à bord du Boeing VC-25A quand il a quitté le territoire américain ce dimanche 19 février 2023 dans la plus totale discrétion.

Officiellement l’avion se rendait en Pologne pour une visite d’état. Et Air Force One a bien traversé l’Atlantique nord afin de rejoindre le Vieux Continent. D’ailleurs le célèbre Boeing 747-200 bleu et blanc frappé des marquages United States of America s’est bel et bien posé en Pologne. Sauf que c’est là que la situation a changé radicalement puisqu’au lieu de rejoindre Varsovie Joe Biden a été conduit jusqu’à la frontière ukrainienne afin d’embarquer dans un train qui l’a conduit après sept heures de voyage au cœur de la capitale ukrainienne. Certaines sources indiquent également qu’un hélicoptère militaire, peut-être un Sikorsky VH-60N Whitehawk, a franchi la frontière et transporté le POTUS* jusqu’à une centaine de kilomètres de la capitale ukrainienne. Alors uniquement Joe Biden aurait pris place dans le fameux train diplomatique, le même employé il y a quelques mois par Emmanuel Macron et Olaf Scholz.
C’est donc un Président des États-Unis qui visitait un pays en guerre et venait apporter une aide diplomatique, militaire, et politique à celles et ceux qui depuis presque un an affrontent les armées et l’aviation russes.

Même si Joe Biden n’est resté que quelques heures à Kyïv sa visite est déjà historique. Là encore le Boeing VC-25A n’a pas été utilisé afin de terminer son déplacement. Plusieurs sources parlent d’un trajet en train vers la Pologne tandis que d’autres reprennent l’idée du train supplanté très rapidement par un hélicoptère officiel américain.
Il faut savoir que la Maison-Blanche a indiqué que le Kremlin avait été avisé de cette visite, afin d’éviter de trop froisser Vladimir Poutine assez chafouin dès lors qu’on parle de soutenir son ennemi ukrainien.

Joe Biden saluant à la descente d’Air Force One, une image que les pistards ukrainiens n’ont pas vu ce lundi 20 février 2023.

La venue du Boeing VC-25A, quadriréacteur de l’US Air Force, aurait été sans doute trop compliqué à gérer diplomatiquement avec Moscou qui refuse toujours tout avion militaire d’un pays de l’OTAN. Après il y a fort peu de risque qu’un pilote de chasse russe ait eu la folie de tirer sur l’appareil présidentiel américain.

*POTUS = President Of The United States, terme officieux utilisé par les médias et institutions américaines pour désigner le président américain.

Photos © The White House.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

6 Responses

  1. Bonjour à tous,
    Il me semble que si le président US monte dans un avion, n’importe lequel, même un Piper d’aero Club, ce dernier devient Air Force One, Un des participants au forum pourrait il confirmer ou infirmer cela ?
    Par contre pour un train, je n’ai aucune idée du nom donné. Le train est un moyen traditionnel pour les candidats à la présidence US et les présidents pour se déplacer.
    Sinon  » Après il y a fort peu de risque qu’un pilote de chasse russe ait eu la folie de tirer sur l’appareil présidentiel américain » je ne sais pas pourquoi, mais je ne parierai pas trop dessus….

    1. Bonjour Gil.
      Alors en premier lieu je vous rappelle que vous n’êtes nullement sur un forum mais sur un site ouvrant ses articles à commentaires (après modérations) et en second lieu que l’indicatif Air Force One ne peut être porté que par un aéronef de l’US Air Force. Ainsi quand le 1er mai 2003 George Bush Jr a embarqué à bord d’un Lockheed S-3A Viking pour se rendre sur le porte-avions USS Abraham Lincoln le biréacteur est devenu Navy One. De la même manière lorsque Joe Biden embarque à bord d’un Sikorsky VH-3D ou d’un Sikorsky VH-60N celui-ci prend l’indicatif de Marine One.
      Ensuite le train n’a pris aucun indicatif, puisqu’il n’était américain mais ukrainien.

    2. Abattre le Air Force One faut pas abuser non plus, on est pas dans un film. Les États-Unis et la Russie ne sont pas en guerre et ils n’ont pas rompu leur relations diplomatiques. Chacun a encore son ambassadeur chez l’autre.

  2. Je m’interroge sur cette lumière rasante qui ne correspond pas à celle de la latitude de Kiev.
    La lumière dans les reportages est beaucoup trop horizontale pour corrzsponde a Kiev, cet endroit filmé n eut être aussi proche de l’équateur.
    On a l’impressionqu’ils étaient beaucoup plus au nord: probablement dans un pays balte, ou au nord de la Pologne.
    Les Russes qui se sont jamais embarrassé des mises en scène auraient ils fait des émules en occident, ce serait un juste retour de choses.
    Cette guerre est avant tout celle de l’information, il ne faut pas l’oublier !
    Je sais cest gros !

  3. Si nous n’en savons pas plus c’est que tout simplement les services secrets américains et ukrainiens ont habilement brouillé les pistes en laissant entendre que plusieurs moyens de transport ont été utilisés.

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

DFS Olympia Meise

Dans les années 1930, les prouesses aéronautiques fascinent les foules. Il était donc dans l’air du temps d’inclure le Vol à voile comme discipline de démonstration aux

Lire la suite...