Violation de l’espace aérien polonais par deux hélicoptères biélorusses.

Simple incident isolé ou véritable provocation orchestrée par Minsk ? Pour l’instant chacun est un peu dans le flou après l’annonce ce mardi 1er août 2023 au soir par les autorités polonaise de la violation de leur espace aérien par deux hélicoptères militaires appartenant à la Biélorussie. Les faits rapportés par les témoins pointent deux Mil Mi-24 Hind tandis que d’autres laissent à supposer qu’un Mil Mi-8 Hip pourrait faire partie de ce vol. De son côté la diplomatique biélorusse hurle au mensonge, avec il est vrai bien peu de crédibilité.

Selon nos sources la violation de l’espace aérien souverain de la Pologne s’est déroulée dans la voïvodie de Podlachie. C’est une des régions frontalières avec la Biélorussie et donc depuis plusieurs mois un des territoires de l’Union Européenne et de l’OTAN parmi les plus sensibles. De l’autre côté de la frontière se trouvent massées des troupes du groupe privé Wagner rapatriées du front ukrainien après la tentative de coup de force de son chef contre Vladimir Poutine et l’administration fédérale russe. Autant le dire la crispation dans la région est à son paroxysme et ce franchissement de frontière par les deux hélicoptères biélorusses n’arrive pas à proprement parlé à point nommé.

Très rapidement la diplomatie polonaise en a avisé l’ensemble des chancelleries européennes ainsi que le siège de l’alliance Atlantique à Bruxelles. Dans le même temps le ministère polonais a décidé de renforcer ses moyens défensifs dans la région en déployant de nouvelles troupes au sol. Des hélicoptères d’appui et d’assaut Mil Mi-17 Hip-H porteurs du fameux damier polonais ont été aperçus ce mercredi 2 août dans la région, démontrant l’intensification de la présence militaire dans la zone.

Sur les faits en eux même les témoins de l’incident sont tous civils. Des images captées par téléphones portables ont été partagées via les réseaux sociaux avant que le ministère polonais de la défense ne les récupèrent à fins d’investigations. Mil Mi-8 Hip ou Mil Mi-24 Hind ? On pencherait aujourd’hui pour un mix des deux. Quoi qu’il en soit les hélicoptères biélorusses ont été clairement vu aux abords immédiats de la petite commune de Białowieża. Sis dans la forêt éponyme ce village est surtout situé à deux kilomètres seulement de la très stratégique frontière entre la Biélorussie et la Pologne.

Dix-huit heures environ après les faits leurs origines divisent toujours. Certains y voient clairement une provocation de la part de Minsk, afin de flatter son suzerain russe, quand d’autres s’orientent plutôt vers un incident non voulu. Les tenants de cette hypothèse s’appuient sur le fait que les hélicos militaires biélorusses ne sont pas aussi bien équipés en avionique que les appareils de l’OTAN et qu’au-dessus de la forêt de Białowieża il n’était pas forcément évident de voir la différence entre les deux territoires. Rappelons qu’à l’instar des aéronefs russes les avions et hélicoptères biélorusses évoluent transpondeurs éteints.

Il est évident qu’il faut savoir raison garder dans cette affaire. C’est d’ailleurs par la voie diplomatique que la Pologne compte la régler. De son côté le dictateur biélorusse Alexander Loukachenko nie catégoriquement toute violation de l’espace aérien polonais, parlant de son côté d’une provocation des Alliés. On n’en attendait pas moins de sa part.

Photo © Keypublishing.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

6 Responses

  1. Voilà la Russie vassale de la Bielorussie, maintenant!
    C’est un peu comme si vous disiez que la France est la vassale de Monaco…
    Rappel:vous devriez éviter d’utiliser des mots dont vous ignorez le sens.Dans le cas présent, c’est consternant car vassal est un mot très courant.
    Par ailleurs, vous continuez à parler abondamment de politique alors que vous prétendez que c’est hors-sujet dans ce site.
    Incohérence complete.

    1. Tiens notre troll Vendredi est rentré de vacances. Par contre il est toujours aussi bas de plafond !

  2. Moi si j’étais loukachenko, je resterai isolé comme il l’a était un moment en ignorant Poutine et le  » grand frère Russe ».
    Grand frère russe qui lui avait fait des chantages ignobles sur le gaz et sur les équipements militaires.
    Resultats, la Biélorussie est fournis par Moscou avec du matériel de m….

    Loukachenko avait déjà pesté sur l’abandon des armes nucléaires présentes sur le sol Biélorusse.
    Et a l’époque ça ne visais pas les américains mais plutôt les Russes.

    Si il veut préserver son pays et ne pas en faire une Ukraine Bis, qu’ils virent les russes de chez lui.
    On lui demande pas d’accepter des bases de l’Otan

  3. Manifestement, Vendredi a des difficultés de compréhension du français écrit, c’est généralement le cas de tous les admirateurs du guignol botoxé du Kremlin….

  4. Poutine va perdre la guerre et prépare les russes à accepter la défaite, sauf que pour sauvegarder sa position il doit touver des excuses pour se dédouaner de toute responsabilité. En déclenchant un conflit avec l’ Otan il sait que la guerre ne va durer que quelques jours et aura beau jeu d’expliquer ensuite qu’il se retire d’ Ukraine car il se retrouve seul contre le monde occidental. Les russes avalent des couleuvres depuis des siècles et ne sont plus à une près. L’armée russe use de toutes sortes de provocations près de la frontière polonaise, de Kalininengrad, en mer Baltique etc … jusqu’à ce le conflit s’embrase pour de bon mais le problème c’est que Poutine restera au pouvoir …

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié