FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Agusta-Westland AW.109 Power
Constructeur : AgustaWestland NV - Finmeccanica Company
Désignation : AW.109
Nom / Surnom : Power
Code allié / OTAN :
Variante : CA109
Mise en service : 2000
Pays d'origine : Europe (coopération)
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Hélicoptère léger polyvalent

HISTOIRE

Agusta-Westland AW.109 Power :
La seconde jeunesse de l'Hirundo”

Durant la guerre froide la majorité des grandes puissances aéronautiques européennes s’essayèrent à la technologie des voilures tournantes. Côté occidental des constructeurs émergèrent en Allemagne de l’Ouest, en France, en Italie, et au Royaume-Uni. Peu à peu il s’imposèrent chacun dans leur domaine. Mais au tournant des années 1990-2000 il devint évident que des constructeurs seuls étaient appelés à disparaitre face à la puissance des concurrents américains. Tout commença quand Aérospatiale et MBB fusionnèrent pour donner naissance à Eurocopter. Dix ans plus tard Agusta et Westland les imitaient au sein de l’hélicoptériste… Agusta-Westland. Et l’un des premiers appareils de cette nouvelle entité fut en fait une modernisation en profondeur d’un hélicoptère existant déjà : l’AW.109 Power.

En 2000 donc quand Agusta-Westland est fondé c’est avant tout pour donner un second souffle aux deux entreprises d’origine. L’idée est aussi de proposer une structure commune à l’hélicoptère EH.101 développé conjointement. Chacun pourtant apporte ses meilleurs ventes. Chez Westland c’est évidemment le Lynx destiné au combat naval tandis que chez Agusta il s’agit de l’A.109 Hirundo autant civil que militaire.
Et ce dernier est un véritable best-seller, mais vieillissant.

Aussi les nouvelles équipes décident de donner un coup de fouet à la carrière de l’appareil en développant une version plus musclée désignée A.109E Power. Les turbines Allison 250 d’ancienne génération sont abandonnées et la nouvelle version est proposée au choix du client soit avec des Turboméca Arrius 2K1 de facture française ou des Pratt & Whitney Canada PW206C nord-américaines.
Dès son arrivée sur le marché au second semestre 2000 l’A.109E Power est un succès. Il est d’ailleurs intéressant de voir que les versions civiles sont plutôt vendues avec la motorisation française et les versions parapublique avec la motorisation canadienne.

Dans le même temps Agusta-Westland lance sur le marché l’A.109LUH, une version militaire de l’A.109E Power. Celle-ci dispose alors uniquement de la motorisation canadienne. Et là encore le succès est rapide, des exemplaires sont vendus à des pays aussi différents que l’Afrique du sud, le Nigeria, la Nouvelle-Zélande, et la Suède. Dans ce dernier pays les hélicoptères anglo-italiens assurent le remplacement des vieux Agusta-Bell AB-206 datés des années 1970.

Les années 2001-2002 voient apparaitre un A.109E Power Elite disposant d’un aménagement grand luxe et d’une avionique spécialement destiné aux vols de nuit en milieu urbain. Cette version vise clairement le marché d’affaire. Mais chez Agusta-Westland beaucoup s’interrogent sur l’identité exacte de cette machine. Car au final le nouveau Power et l’ancien Hirundo demeurent le même appareil.
En 2002 il est décidé que tous les hélicoptères produits à partir de l’A.109E Power deviendraient des Agusta-Westland AW.109, et l’A.109E devint l’AW.109 Power.

Dans la foulée des versions nouvelles, mieux motorisées, et disposant d’une avionique revue et corrigées sont lancées : l’AW.109S Grand spécialement destiné au marché civil, l’AW.109SP Grand New adapté aux missions sanitaires, ou encore l’étonnant AW.109ST Trekker sur lequel le traditionnel train tricycle escamotable a été remplacé par un train à patin. Malgré quelques maigres ventes ce dernier s’avère rapidement être un échec les clients réussissant à le confondre avec l’AW.119 Koala très similaire.

Au fur et à mesure que le temps passe l’Agusta-Westland AW.109 Power s’impose comme le successeur logique de l’A-109 Hirundo. Cependant face à la concurrence d’Airbus Helicopters et de machines comme les H130 et H135 l’hélicoptère anglo-italien peine à trouver ses marques.
Pis les forces britanniques préfèrent bien souvent les machines du groupe Airbus à cet AW.109 qui n’est finalement acquis que pour soutenir les essais en vol quand le H135M assure l’entraînement des pilotes de l’Army Air Corps et de la Royal Air Force.

Depuis 2015 l’AW.109 Power et ses versions dérivés sont commercialisées par le géant italien Leonardo. Des exemplaires ont ainsi été vendu à la Lettonie et au Turkménistan pour des missions parapubliques. En outre l’appareil est désormais fabriqué sous licence en Chine par le constructeur Changhe en tant que CA109. Mais sans grand succès cependant.

Sans être aussi révolutionnaire que l’A-109 Hirundo dans les années 1970 l’Agusta-Westland AW.109 Power demeure une valeur sûre de l’industrie aéronautique européenne. Vingt ans après son apparition il demeure un des meilleurs hélicoptères de ce type, et son succès ne se dément finalement pas. Il est notamment en dotation au sein de la majorité des services officiels italiens.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Agusta-Westland AW.109SP Grand New, en configuration sanitaire.
Envergure : 10.83 m diamètre du rotor principal
Longueur : 12.96 m
Hauteur : 3.40 m
Motorisation : 2 turbines Pratt & Whitney Canada PW207C
Puissance totale : 2 x 745 ch.
Armement : aucun
Charge utile : Un blessé et deux personnels de soins.
Poids en charge : 3175 kg
Vitesse max. : 305 km/h à 3000 m
Plafond pratique : 4900 m
Distance max. : 850 Km à charge maximale.
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Agusta-Westland AW.109 Power

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Agusta-Westland AW.109 Power

VIDÉO

Démonstration d'un AW.109 de la Guardia di Finanza.