Bell 212 Twin Two-Twelve

Fiche d'identité

Appareil : Bell 212 Twin Two-Twelve
Constructeur : Bell Helicopter Textron Inc
Désignation : Bell 212
Nom / Surnom : Twin Two-Twelve
Code allié / OTAN :
Variante : AB-212
Mise en service : 1971
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Hélicoptères
Rôle et missions : Recherches et sauvetages en mer, transport d'assaut, soutien au service public.

Sommaire

“ De l'assaut aux missions parapubliques ”

Histoire de l'appareil

Considérée, à juste titre, comme la famille d’hélicoptères la plus prolifique construite aux États-Unis durant la guerre froide les Huey ont donné naissance à des machines très différentes. Si la plus part se sont retrouvés sur le marché militaire à l’image de l’UH-1 Iroquois monoturbine quelques-unes ont cependant été développées afin de répondre à un besoin civil et parapublique. Dans ce dernier cas la machine la plus vendue de la famille est le biturbine Bell 212, aussi connu sous le nom de Twin Two-Twelve.

C’est en 1965 que Bell Helicopter eut l’idée d’une version biturbine de son hélicoptère d’assaut UH-1D Iroquois. Un exemplaire civile Bell 205 fut prélevé sur les stocks et démonté afin de recevoir deux turbines Continental T67-T1 de 870 chevaux, une version américanisée de la Turboméca Artouste IIIB française. C’est celle-ci qui équipait notamment le célèbre Sud Aviation SA.316B Alouette III.
Ainsi modifié l’hélicoptère américain fut désigné Bell 208 Twin Delta. Ne trouvant son marché ni auprès des militaires ni auprès des civils il en resta à l’état d’hélicoptère expérimental.

Pourtant l’idée d’un Huey biturbine progressait. D’autant que les militaires américains n’y étaient pas insensibles. Finalement un accord tripartite fut trouvé entre Bell Helicopter, Pratt & Whitney Canada, et le gouvernement canadien autour d’une version militaire de l’Iroquois appelée CUH-1 Twin Iroquois. La cellule était d’un Bell 205 tandis que la motorisation reposait un groupe turbomoteur PT6T Twin-Pac. Celui-ci était composé de deux turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PT6 réunis dans un même équipement.
Un hélicoptère équipé Twin-Pac était donc un biturbine ayant l’allure extérieure d’un monoturbine.
Finalement les négociations entre le gouvernement canadien et Bell Helicopter trainèrent un peu. De ce fait c’est le Pentagone qui passa commande des premiers exemplaires de série, appelés UH-1N Twin Huey et acquis pour les besoins de l’US Air Force et de l’US Marines Corps. Quelques semaines après le gouverment américain c’est le gouvernement canadien qui passa sa commande sous la désignation CH-135 Twin Huey. La carrière militaire de l’hélicoptère était lancée.

Sauf que Bell Helicopter et Pratt & Whitney Canada entendaient également vendre l’hélicoptère sur les marchés civils et parapubliques. Il fut alors décidé de baptiser le nouvel appareil Bell 212 Twin Two-Twelve. Strictement identique à l’UH-1N, en dehors de ses équipements proprement militaires, il reçut sa certification de type le 30 juin 1971.
Cette même année le constructeur américain signa un protocole industriel avec son homologue italien Agusta. Les machines produites ainsi pour certains marchés africains, asiatiques, et européens allaient être connus comme AB-212.

Sur le marché civil le Bell 212 fut principalement acquis pour des vols de transport de passagers vers les plateformes pétrolières de haute mer. Dans ces conditions entre dix et quatorze passagers pouvaient alors être emportés, suivant le rayon d’action demandé et le niveau de confort de l’aménagement. Le fameux transporteur britannique Bristow fut l’un des premiers clients de cet hélicoptère. D’autres ont été vendus pour des poses de câbles électriques en altitude ou encore pour du travail aérien de levage.
C’est pourtant bien sur le marché parapublique que l’hélicoptère remporta un certain succès auprès de client comme les Canadian Coast Guard ou encore plusieurs services de police aussi bien aux États-Unis qu’en Europe. Le Bell 212 Twin Two-Twelve fut pensé notamment pour les missions de recherches et sauvetages en mer, de soutien aux forces de l’ordre, ou encore de lutte anti-incendie moyennant le recours à un Bambi bucket de 1250 litres installé sous élingue.

À l’instar d’un Lockheed L-100 qui réussit à se vendre en parallèle des C-130 Hercules plusieurs clients militaires préférèrent le Bell 212 Twin Two-Twelve à l’UH-1N Twin Huey. Parmi les pays ayant acquis de tels hélicoptères civils pour les faire voler sous leurs cocarde on retrouve notamment l’Allemagne de l’Ouest, Angola, l’Arabie-Saoudite, l’Argentine, l’Autriche, Bahrein, le Bangladesh, la Colombie, la Grèce, le Guatémala, Israël, la Jamaïque, le Maroc, Le Pérou, ou encore l’Uruguay.
Depuis 1995 l’Army Air Corps utilise cinq de ces hélicoptères. Sous la cocarde britannique les Bell 212 sont employés pour des opérations ultramarines au sein des N°7 Flight et N°25 Flight respectivement stationnés au sultanat de Bruneï et au Kenya.

Assemblé jusqu’en 1998 le Bell 212 Twin Two-Twelve a donné naissance à deux machines très différentes : le Bell 412 lui aussi à double vocation civile et militaire et l’Agusta-Bell AB-212ASW dédié aux opérations anti-navires et anti-sous-marines.
Aujourd’hui de nombreux Bell 212 volent encore dans le monde, aussi bien sous immatriculation civile que sous cocarde.

 


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER

Photos du Bell 212 Twin Two-Twelve

Caractéristiques techniques

Modèle : Bell 212 Twin Two-Twelve, en configuration SAR
Envergure : 14.69 m diamètre du rotor principal
Longueur : 17.46 m
Hauteur : 4.53 m
Surface alaire : N.C.
Motorisation : 1 groupe turbomoteur Pratt & Whitney Canada PT6T Turbo Twin-Pac
Puissance totale : 2 x 1130 ch.
Armement : aucun
Charge utile : 4 blessés et 3 plongeurs-secouristes
Poids en charge : 11200 kg
Vitesse max. : 230 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 4300 m
Distance max. : 450 Km à masse maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Profil couleur

Profil couleur du Bell 212 Twin Two-Twelve

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bell 212 Twin Two-Twelve
Fiche éditée par
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
Facebook
Twitter
Pinterest
Email
Print

Vidéo du Bell 212 Twin Two-Twelve

Hélicoptère bombardier d'eau Bell 212 au Portugal.