FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Curtiss P-6 Hawk
Constructeur : Curtiss Wright Corporation - Aircraft Division
Désignation : P-6
Nom / Surnom : Hawk
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1929
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur monoplace.

HISTOIRE

Curtiss P-6 Hawk :
Le rapace de l'US Army Air Corps”

Durant les premières années de l’entre-deux-guerres l’US Army Air Service chercha par tous les moyens à s’émanciper de l’emprise que la Royal Air Force avait pris sur elle au lendemain de la Première Guerre mondiale. Prenant pour exemple l’Aviation Militaire Française elle entreprit de faire produire ses propres avions par des constructeurs locaux. Et c’est l’avionneur Curtiss qui fut un des premiers à répondre très positivement aux attentes des militaires américains avec une série de biplans de chasse particulièrement efficaces. Le plus fameux demeure aujourd’hui encore le Curtiss P-6 Hawk.

Au début de l’année 1926 les équipes de Curtiss cherchèrent à développer une nouvelle série de chasseurs destinés à prendre la suite du P-1 Hawk. Cet avion était sorti d’ateliers trois ans plus tôt et avait donné notamment naissance à l’excellent monoplace d’entraînement avancé AT-5. Les ingénieurs décidèrent de baser leur futur avion sur la très réussie version P-1A.
Après plusieurs tentatives infructueuses qui donnèrent naissance aux P-2, P-3, et P-5 chacun construits à quelques exemplaires seulement. Ils réussirent à développer alors le YP-6 doté d’un moteur en V de 550 chevaux.

Ce prototype réalisa son premier vol le 3 octobre 1928 devant un parterre d’officiels et de militaires. Le jour même le jeune US Army Air Corps passait commande pour dix-huit machines de série sous la désignation P-6 Hawk. Dans le même temps un avion fut construit comme Curtiss XP-6. Malgré sa désignation il ne s’agissait nullement d’un chasseur mais d’un avion de course désarmé, une sorte d’hybride entre le P-1A et le P-6.
Dans la foulée furent construits les versions P-6A et P-6D à hauteur de respectivement huit et 12 exemplaires. Les YP-6B et YP-6C ne dépassèrent pas le stade expérimental, n’ayant souvent que peu de différences avec les versions précédentes.

Les Curtiss P-6 Hawk entrèrent en service dans l’US Army Air Corps à l’été 1929. Et très rapidement au sein du 27th Pursuit Squadron ils prirent la place des P-1B en service alors depuis trois ans. La filiation incontestable entre les deux avions fit que la transition fut assez aisée.
À partir de 1932 les trois escadrilles du 1st Pursuit Group, à savoir les 17th, 27th, et 94th Pursuit Squadron, furent dotés du nouveau Curtiss P-6E Hawk, la version la plus aboutie de l’avion. Initialement désigné Y1P-22 cet avion fut commandé à 25 exemplaires auxquels furent ajoutés 21 anciens P-6 Hawk renvoyés en usines et reconstruits à zéro comme P-6E.
Par la suite les 33rd, 35th, et 36th Pursuit Squadrons, formant le 8th Pursuit Group furent également dotés de ce chasseur monoplace.

Extérieurement le Curtiss P-6E Hawk se présentait sous la forme d’un chasseur monoplace biplan d’envergure inégale. De construction mixte en métal, contreplaqué, et bois entoilé l’avion était propulsé par un moteur en V Curtiss V-1570-23 d’une puissance de 600 chevaux refroidi par eau et actionnant une hélice tripale en métal. Il possédait un train d’atterrissage classique fixe caréné et se terminait par une roulette de queue orientable. Le pilote prenait place dans un cockpit à l’air libre et bénéficiait d’un champ de vision accru du fait d’une ouverture réalisée dans le haubanage de voilure. Il avait à disposition les deux mitrailleuses synchronisées de calibre 7.62mm dans le nez dont chacune était alimentée par 600 cartouches.

Principale version de série le Curtiss P-6E Hawk ne fut pourtant jamais engagé au feu par l’US Army Air Corps, tout comme les précédentes. Pourtant ils demeurèrent en service en première ligne jusqu’en septembre 1939, époque durant laquelle ils étaient totalement dépassés. Ils furent remplacés par des monoplans à voilure basses bien plus modernes, des Seversky P-35 et Curtiss P-36. Pourtant le 35th Pursuit Squadron conserva ses avions jusqu’en janvier 1942, assurant des missions d’entraînement avancé que l’on qualifierait aujourd’hui d’Agressors. L’entrée en guerre des États-Unis contre le Japon et l’Allemagne nazie en décida autrement.

Après cette version très réussie des XP-6F, XP-6G, et XP-6H furent étudiés mais sans suite. Le XP-6F se différenciait par son habitacle fermé tandis que le XP-6H emportait six mitrailleuses en fuselage et voilure. De même les Curtiss YP-11, YP-17, YP-20, YP-21, et YP-23 furent des avions dérivés du P-6E Hawk mais sans connaitre pour autant d’entrée en service actif.
Pour autant ils préfiguraient parfois la version vendue à l’export et connue comme P-6S. Quelques-uns virent même leurs moteurs en V troqués au profits de moteurs en étoile Pratt & Whitney R-1340. Curtiss vendit des Hawk à la Bolivie, la Chine, Cuba, au Japon, et aux Pays-Bas. Dans ce dernier pays les avions américains furent engagés aux Indes Néerlandaises, aujourd’hui l’Indonésie.

Chasseur particulièrement réussi le Curtiss P-6 Hawk est souvent considéré comme le premier véritable chasseur monoplace américain véritablement moderne. Très maniable, bien armé, et disposant d’une autonomie plus que convenable ce biplan jouissait d’une belle réputation dans l’aviation américaine. De nos jours au moins deux sont préservés, un aux États-Unis et l’autre aux Pays-Bas.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Curtiss P-6E Hawk
Envergure : 9.60 m
Longueur : 7.06 m
Hauteur : 2.69 m
Motorisation : 1 moteur en V Curtiss V-1570-23
Puissance totale : 1 x 600 ch.
Armement : Deux mitrailleuses synchronisées de calibre 7.62mm.
Charge utile :
Poids en charge : 1540 kg
Vitesse max. : 315 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 7500 m
Distance max. : 900 Km à masse maximale.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Curtiss P-6 Hawk

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Curtiss P-6 Hawk

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données