FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : EMT X-2000 Luna
Constructeur : EMT Penzberg
Désignation : X-2000
Nom / Surnom : Luna
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 2000
Pays d'origine : Allemagne
Catégorie : Drones - U.A.V.
Rôle et missions : Drone de reconnaissance tactique et de surveillance

HISTOIRE

EMT X-2000 Luna :
Le drone tactique du Bundeswehr”

La majorité des grandes et moyennes forces terrestres mondiales emploie des avions de reconnaissance sans pilote. Ces machines assurent souvent le renseignement nécessaire au déploiement des troupes autant que la surveillance de sites sensibles ou même d’agglomérations. En Europe les drones sont même devenus une marque de fabrique pour les pays qui les utilisent. Il est d’ailleurs fréquent que ceux ci soient de facture locale. C’est ainsi qu’en Allemagne l’un des deux modèles standards de la Heer durant les années 2000 et 2010 fut l’étonnant EMT X-2000 Luna.

C’est en 2000 que l’état-major du Bundeswehr, l’armée allemande, fit le choix d’acquérir le drone EMT X-2000 pour ses missions de reconnaissance à court rayon d’action et de surveillance du champs de bataille en remplacement des versions les plus anciennes du célèbre Canadair CL-89. L’expérience acquise par les Allemands en ex-Yougoslavie démontra qu’un nouveau drone était nécessaire afin d’appréhender notamment les opérations en zone urbaine. D’ailleurs le programme de ce nouvel engin prit la désignation de LUNA, pour Luftgestützte Unbemannte Nahaufklärungs-Ausstattung. Cet acronyme signifiait simplement que les Allemands cherchaient un nouveau drone de reconnaissance tactique.

L’EMT X-2000 se présente sous la forme d’un avion de reconnaissance sans pilote monomoteur monoplan construit en matériaux composites. Il dispose d’un empennage en T possédant deux petites dérives inférieures. Des ailettes winglet sont installées au bout des ailes de l’appareil. Sa propulsion est assurée par un moteur MAN à deux cylindres en ligne et à assistance électrique d’une puissance de sept chevaux entraînant une hélice propulsive tripale en carbone et tungstène.
Au niveau de l’équipement de reconnaissance le X-2000 dispose de cinq caméras vidéo, dont une servant au télépilotage de l’avion, mais aussi de capteurs infrarouges et d’une caméra thermique.

Pour décoller le X-2000 utilise un rail de décollage doté d’une catapulte pneumatique. Pour son retour il utilise un grand filet déployé depuis un camion poids-lourds tous-terrains.
Le drone (démonté) et son rail de lancement peuvent être transporter à bord d’une petite camionnette utilitaire ou d’un véhicule 4X4 type Mercedes Classe G ou Land Rover Defender. Lors du catapultage l’hélice tripale se déploie, étant repliée avant cela afin de gagner en aérodynamisme.
C’est en 1999 que les premiers drones ont été testé par le WTD-61, l’unité d’essais et de tests aériens du ministère de la défense allemande. Rapidement ces tests s’avèrent très positifs et une commande officielle est passée par la Bundeswehr pour vingt systèmes X-2000. L’initiale LUNA donna naissance au patronyme de l’aéronef dans l’armée allemande : EMT Luna.

Les premiers EMT Luna entrent en service au sein des forces terrestres allemandes en novembre 2000. Ils sont d’abord utilisés pour des missions d’entraînement et des manœuvres européennes, notamment en zone urbaine.
Cependant en 2003 les Luna connaissent leur premier déploiement à l’étranger. En effet quatre sont mis au service de la KFOR, la force de sécurité et de maintien de la paix de l’OTAN au Kosovo. Ils y remplissent principalement des missions de surveillance des villes et des villages de la région.

Dans le même temps les Allemands envisagent d’utiliser leurs Luna en Afghanistan. En effet plusieurs nations engagées dans le conflit contre Al-Qaïda et les talibans y ont envoyé leurs drones de reconnaissance afin de perfectionner leurs connaissances du domaine de vol de ces machines. Ce déploiement sera effectif en 2007 avec l’envoi, jusque fin 2010, de trois EMT Luna utilisés notamment pour la surveillance aérienne de Kaboul et des environs de son aéroport.

En 2014 les forces allemandes sont retournées en Afghanistan avec leurs EMT Luna. Ils y ont menés des missions de maintien de la paix sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies. À cette occasion les drones allemands furent repeints des lettres UN, pour United Nations.
Pour le compte de l’ONU les drones allemands ont également opéré au Sahel pour le compte de la MINUSMA, la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali. Ils y ont été déployés en 2015 et 2019.
Actuellement le Luna est un des trois drones tactiques de la Heer, avec le KZO développé par Airbus Defense & Space et le Luna NG. À terme, à l’horizon 2025, ce dernier sera le seul et unique en dotation dans les rangs de l’armée allemande.

À l’export seule la Pakistan Navy a fait l’acquisition de l’EMT X-2000. huit systèmes complet y servent aussi bien pour la surveillance des ports et arsenaux que pour le renseignement aéroporté. Ils n’y sont pas nommés Luna, ce patronyme étant réservé aux forces allemandes.
L’un d’entre eux, déployé à bord d’une frégate de classe Zulfiquar, a été descendu en février 2019 au large des côtes yéménites. C’est la rébellion houthie qui a revendiqué l’action militaire, à l’aide d’un missile SA-7 Grail de facture soviétique.

L’EMT Luna remplit pour la Heer le même genre de mission que celles dévolues aux Sagem Sperwer dans notre Armée de Terre. C’est d’ailleurs un engin assez similaire, bien que plus compact.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : EMT Luna, au standard de la Heer
Envergure : 4.17 m
Longueur : 2.24 m
Hauteur : 0.78 m
Motorisation : 1 moteur en ligne MAN
Puissance totale : 1 x 7 ch.
Armement : aucun
Charge utile :
Poids en charge : 37 kg
Vitesse max. : 140 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 3000 m
Distance max. : 6 Heure(s) à masse maximale
Equipage : 0
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du EMT X-2000 Luna

PROFIL COULEUR

Profil couleur du EMT X-2000 Luna

VIDÉO

Vidéo de présentation officielle du Luna, en allemand.