FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Focke-Wulf Fw 187 Falke
Constructeur : Focke-Wulf Flugzeugbau GmbH
Désignation : Fw 187
Nom / Surnom : Falke
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1937
Pays d'origine : Allemagne (IIIe Reich)
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur lourd expérimental, chasseur de défense rapproché.

HISTOIRE

Focke-Wulf Fw 187 Falke :
Le Zerstörer de défense des usines Focke-Wulf”

La seconde moitié des années 1930 préfigura totalement l’aviation militaire qui allait exister durant le conflit à venir. Elle vit les monoplans à voilure basse supplanter totalement toutes les autres architectures, et notamment les biplans et parasols. Dans la plus part des puissances aéronautiques cette période fut fastueuse en matière de développement d’aéronefs nouveaux. Dans l’Allemagne hitlérienne elle fut notamment l’occasion de voir apparaitre les premiers chasseurs bimoteurs lourds, ce qui allait devenir une des signatures de la Luftwaffe. Pourtant tous n’eurent pas la chance d’être produits en série à l’image du pourtant ambitieux Focke-Wulf Fw 187 Falke qui ne dépassa pas le stade de la présérie.

Contrairement à la majorité des avions allemands de l’époque nazie c’est sur fonds propres que la société Focke-Wulf lança au début de l’année 1936 le développement d’un chasseur bimoteur lourd. En allemand ces avions étaient appelés des Zerstörer. Et à l’époque c’était l’ultra moderne Messerschmitt Bf 110 qui assurait ce rôle. Pourtant Focke-Wulf croyait dans les chances de son avion. Il reçut du RLM la désignation officielle de Fw 187, tandis que l’avionneur le baptisait Falke, faucon en français.

Et l’idée de l’ingénieur en chef Kurt Tank était de proposer l’avion le plus élaboré qui soit dans ce genre. Monoplan à ailes basses cantilevers le Focke-Wulf Fw 187 Falke était de construction entièrement métallique. Prévu pour être motorisé par deux Daimler-Benz DB.600 de 1000 chevaux il fut finalement équipé de Junkers Jumo 210 de 680 chevaux car les premiers étaient alors totalement indisponibles. Ils étaient affectés prioritairement aux Heinkel He 111 et Messerschmitt Bf 110 car produits en série. L’armement de ce chasseur lourd était de quatre mitrailleuses MG 17 et deux canons MG FF, une puissance de feu remarquable pour l’époque. Doté d’un train classique escamotable le Fw 187 disposait d’une verrière remarquable par son système d’ouverture : la partie avant basculait vers l’avant et la partie arrière… vers l’arrière. Cela favorisait notamment la sortie de l’équipage en cas d’urgence en plein vol. Kurt Tank avait pensé son chasseur bimoteur comme le plus aérodynamique possible.
C’est dans cette configuration que le prototype Fw 187V-1 réalisa son premier vol en mai 1937.

Malgré une sous-motorisation évidente le Focke-Wulf Fw 187 Falke se révéla vite être un avion agréable à piloter, maniable, et finalement bien pensé. Trois mois après le premier prototype ce fut au deuxième, le Fw 187V-2 de réaliser son premier vol. Quatre autres prototypes furent assemblés et c’est seulement sur le dernier, le Fw 187V-6 que la motorisation pensée au départ fut montée. Deux Daimler-Benz DB.600A d’une puissance unitaire de 1000 chevaux furent installés. Ils permirent lors d’un vol d’essais à l’avion d’atteindre les 635 kilomètres heures, bien plus que la majorité des chasseurs britanniques et français de l’époque.
Pourtant cela n’y fit rien la Luftwaffe persista à se désintéresser de lui.

Pour autant début 1939 Focke-Wulf produisit trois exemplaires de présérie Fw 187A-0. Il s’agissait de chasseurs, à cela près qu’ils n’avaient pas été acheté par la Luftwaffe. L’avionneur les conserva donc dans ses hangars et quand l’Allemagne nazie entra en guerre contre la France et la Grande Bretagne il les ressortit et les affecta à la défense de ses usines de Brême. Pour l’occasion ils furent repeints aux couleurs de l’aviation allemandes et dotés de codes tactiques… fantoches. Quelques temps plus tard la Luftwaffe se décida à les essayer et envoya les trois avions au sein de l’escadrille 13/JG77 qui évoluait alors en Norvège. Nous étions en juillet 1940. Loin d’être impressionnée malgré les remarquables qualités de l’avion la Luftwaffe les renvoya à l’avionneur quelques semaines plus tard.
Ils servirent à sa défense aérienne jusqu’en mars 1942, date à laquelle ils cédèrent la place à des monomoteurs Fw 190. L’un d’entre eux fut ensuite expédié dans une école d’artillerie où il servit de cible quand les deux autres furent condamnés à la poussière dans un hangar du constructeur. Ils ont été détruits lors d’un bombardement début 1945.

S’il ne reste aujourd’hui plus rien du Focke-Wulf Fw 187 Falke il n’en demeure pas moins comme un des rares échecs industriels de l’ingénieur Kurt Tank. On ne peut qu’être émerveillé par les lignes si élégantes de chasseur bimoteur.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Focke-Wulf Fw 187A-0 Falke
Envergure : 15.30 m
Longueur : 11.10 m
Hauteur : 3.85 m
Motorisation : 2 moteurs en V Junkers Jumo 210G
Puissance totale : 2 x 700 ch.
Armement : Deux canons de calibre 20mm et quatre mitrailleuses de calibre 7.92mm.
Charge utile :
Poids en charge : 5000 kg
Vitesse max. : 525 km/h à 1000 m
Plafond pratique : 10000 m
Distance max. : 1100 Km à charge maximale
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Focke-Wulf Fw 187 Falke

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Focke-Wulf Fw 187 Falke

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données