FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Gloster Nighthawk / Nightjar
Constructeur : Gloster Aircraft Company Ltd.
Désignation : Nighthawk
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante : Nightjar
Mise en service : 1922
Pays d'origine : Royaume-Uni
Catégorie : Chasseurs de l'entre-deux-guerres
Rôle et missions : Chasseur monoplace, chasseur embarqué.

HISTOIRE

Gloster Nighthawk / Nightjar :
Deux chasseurs britanniques aux origines françaises”

Durant le Première Guerre mondiale le Royal Flying Corps et le Royal Naval Air Service, les ancêtres de l’actuelle Royal Air Force, firent un usage assez intensif des chasseurs d’origine française. Le principal d’entre eux fut pour les Britanniques le biplan Nieuport XI Bébé. C’est la raison pour laquelle son constructeur ouvrit une filiale en Grande Bretagne sous le nom de Nieuport & General Aircraft Company Limited. Ce constructeur franco-britannique n’exista que durant quatre ans, de 1916 à 1920 mais vit passer quelques grands noms comme Henry Folland qui en fut chef ingénieur. Quand l’entreprise fut déclaré en banqueroute celui-ci prit une partie de ses travaux et partit chez Gloster. C’est ainsi que naquit le premier chasseur réellement réussi de cet avionneur : le Nighthawk.

Au début de l’année 1918 alors que les combats faisaient encore rage partout en Europe Henry Folland conçut pour le compte de Nieuport & General Aircraft Company Limited un chasseur assez conventionnel auquel il donna le nom de Mars. Cet avion intéressa très rapidement l’état-major britannique qui en acheta 300 exemplaires en plusieurs sous-versions. Malheureusement la fin des hostilités cassa le marché et seule une soixantaine de Nieuport Mars fut assemblée et livrée.
La paix acheva les espoirs franco-britanniques.

Pourtant l’ingénieur britannique en était convaincu : après-guerre il faudrait rapidement renouveler la flotte aérienne de la jeune Royal Air Force. C’est pourquoi il lança une étude pour un chasseur dérivé du Mars et destiné à des combats tournoyants. Folland tirait en fait les enseignements des combats britanniques et français contre les aviations allemandes et austro-hongroises. En décembre 1918 son futur avion reçut la désignation de Nieuport Mars Mk-VI. Mais pour lui la filiation avec son chasseur de la fin du conflit risquait de nuire à sa carrière. C’est pourquoi au début de l’année 1919 l’avion fut rebaptisé Nieuport Nighthawk.

Extérieurement pourtant l’avion n’avait rien d’exceptionnel. C’était un très conventionnel biplan d’envergure égale construit en bois et toile. Sa propulsion était assurée par un moteur à neuf cylindres en étoile Armstrong-Siddeley Jaguar d’une puissance de 325 chevaux entraînant une hélice bipale en bois. L’armement du Nieuport Nighthawk se constituait de deux mitrailleuses synchronisées Vickers de calibres 7.7 millimètres.
Par ailleurs l’avion était proposé avec deux autres motorisations : un ABC Dragonfly de 320 chevaux et un Bristol Jupiter IV de 385 chevaux. De l’avis général au Royaume-Uni le Nieuport Nighthawk était un chasseur puissant.
Le prototype réalisa son premier vol en juillet 1919.

Malheureusement pour lui les problèmes financiers de Nieuport & General Aircraft Company Limited compliquèrent son développement. Aussi à l’été 1920 quand la société fit faillite Henry Folland se précipita auprès du jeune constructeur Gloster avec son Nighthawk sous le bras. L’avion prit ainsi sa raison sociale.
Cette entreprise décida de développer une version allégée du Nighthawk destinée à l’exportation et axée autour d’un moteur rotatif Bentley de 230 chevaux. Désigné Gloster Nightjar celui-ci ressemblait comme deux gouttes d’eau au Nighthawk, à la différence près donc de ce moteur.

Finalement il fallut attendre début 1922 pour voir l’avion acheté. La Royal Air Force passa commande pour trente Gloster Nighthawk Mk-I. Quelques semaines plus tard l’avion grecque achetait vingt-cinq exemplaires d’une version désignée Nighthawk Mk-II. Les avions britanniques étaient livrés avec le moteur Bristol Jupiter IV et les avions grecs avec l’Armstrong-Siddeley Jaguar. Athène avait refusé la proposition britannique autour du Nightjar, ses généraux estimant le moteur rotatif dépassé.

Pourtant deux semaines plus tard un troisième contrat fut signé, cette fois pour vingt-deux Gloster Nightjar Mk-I. Il émanait de la Fleet Air Arm, c’est à dire la jeune aéronavale britannique qui comptait en faire son premier vrai chasseur embarqué. La seule modification fut l’ajout d’une crosse d’appontage.
Les six premiers avions furent embarqués à bord du HMS Argus en août 1922. Un mois plus tard ils connaissaient le feu face à l’aviation turque dans l’incident de Tchanak. Quatre Nightjar Mk-I furent engagés notamment pour mitrailler les troupes de Mustapha Kemal.
Finalement la Royal Navy retira du service ses avions en 1924 au profit du Fairey Flycatcher jugé bien plus moderne.

Quand ces derniers arrivèrent en unité Gloster et la Royal Navy avaient passé un accord. Les dix Nightjar encore à livrer furent pris en compte par la Royal Air Force qui les utilisa aux côtés de ses Nighthawk Mk-I en tant que Nightjar Mk-II.
Si la Royal Navy retira du service ses derniers avions en 1925 la RAF en fit de même l’année suivante. Quand à la Grèce elle conserva ses Nighthawk Mk-II jusqu’en mars 1938. À cette époque ces chasseurs étaient bien évidemment totalement obsolètes.

Chasseurs de transitions les Gloster Nighthawk et Nightjar permirent surtout aux forces britanniques d’utiliser des chasseurs un peu moins rudimentaires au lendemain de la Première Guerre mondiale. Ils eurent aussi l’opportunité d’asseoir la réputation de Gloster, un avionneur appelé à marquer son époque.

 

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Gloster Nightjar Mk-I.
Envergure : 8.53 m
Longueur : 5.59 m
Hauteur : 2.74 m
Motorisation : 1 moteur rotatif Bentley B.R.2
Puissance totale : 1 x 230 ch.
Armement : Deux mitrailleuses de calibre 7.7mm.
Charge utile :
Poids en charge : 980 kg
Vitesse max. : 190 km/h au niveau de la mer
Plafond pratique : 4500 m
Distance max. : 300 Km à masse maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Gloster Nighthawk / Nightjar

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Gloster Nighthawk / Nightjar

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données