FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Ilyushin Il-78 ‘Midas’
Constructeur : Ilyushin S.V.
Désignation : Il-78
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN : Midas
Variante :
Mise en service : 1984
Pays d'origine : U.R.S.S.
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Ravitailleur en vol, avion de soutien logistique.

HISTOIRE

Ilyushin Il-78 ‘Midas’ :
Le ravitailleur en vol tous-terrains”

S’il est une mission qui a pris une place prépondérante dans l’industrie aéronautique contemporaine depuis son apparition réelle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale c’est bien le ravitaillement en vol. Cette technique qui permet d’accroitre le rayon d’action des avions (ou plus marginalement des hélicoptères) grâce à un apport dans les airs en carburant est aujourd’hui présente dans la majorité des grandes forces aériennes. Cependant peu de pays construisent ou ont construit en série des ravitailleurs en vol. L’Union Soviétique faisait partie de ce petit club avec notamment son très réussi Ilyushin Il-78 Midas.

À la fin des années 1970 le ravitaillement en vol n’était pourtant pas une spécialité des pilotes soviétiques. Le pays ne possédait qu’une flotte assez restreinte tournant autour d’une trentaine de bombardiers stratégiques Myasishchev Mya-4 spécialement transformés pour cette mission. Pourtant ces avions étaient vieillissants et l’Union Soviétique savait qu’elle allait avoir besoin d’un successeur.
Le chantier prit forme en 1982 quand Moscou passa officiellement commande auprès d’Ilyushin pour un prototype de ravitailleur en vol dérivé de son avion de transport quadriréacteur Il-76MD alors en cours de déploiement dans les unités aériennes autant qu’au sein de l’Aeroflot.

Le nouvel avion reçut la désignation d’Ilyushin Il-78. Extérieurement il reprenait les grandes lignes de l’avion-cargo mais disposait en outre de deux nacelles de ravitaillement placées aux extrémités de voilure. D’ailleurs le cahier des charges prévoyait que l’appareil puisse également remplir des missions logistiques. Pour cela ses deux grands réservoirs cylindriques devaient pouvoir être déposés afin de donner accès à la soute.
Avec ces réservoirs l’avion pouvait emporter environ 30% des 85720kg de carburant à transférer aux avions receveurs, le restant étant en voilure.
Le poste de tir de calibre 23mm à l’arrière de l’Il-76 fut réaménagé afin d’accueillir l’opérateur de ravitaillement en vol, le fameux boomer.
C’est dans cette configuration que l’Il-78 vola pour la première fois le 26 juin 1983.
Immédiatement l’OTAN l’identifia sous le nom de code de Midas.

Les premiers exemplaires de série entrèrent en service dès l’année suivante. Mais bientôt Ilyushin développa une version améliorée désignée Il-78M et destinée exclusivement au ravitaillement en vol. Cette fois-ci l’avion emportait trois réservoirs de soutes, tous fixes ainsi que des réservoirs de voilure pour une capacité de 105720kg. En outre sur Il-78M les nacelles de ravitaillement étaient désormais au nombre de trois, une supplémentaire installée à l’arrière du fuselage complétait les deux de voilure.

Durant les dernières années de la guerre froide une quarantaine d’Ilyushin Il-78 fut assemblée. Des ravitailleurs capables aussi bien de voler au profit des bombardiers stratégiques comme les Tupolev Tu-95 qu’à celui des intercepteurs tels les Mikoyan MiG-31.
Au moment de l’éclatement de l’Union Soviétique les avions furent versés aux forces aériennes russes et ukrainiennes.

Après des années 1990 particulièrement difficiles pour l’industrie aéronautique ex-soviétique l’avionneur (désormais russe) Ilyushin relança la production de ses Il-78 tant pour les besoins nationaux que pour les marchés d’export. C’est ainsi que des exemplaires ont été vendus à plusieurs pays placés sous la sphère d’influence de Moscou : l’Algérie fut en 2000 un des premiers clients avec six exemplaires commandés, mais d’autres furent par la suite vendus à la Chine, l’Inde, la Libye, et le Pakistan.
Les modèles exports ont été nommés Il-78ME et Il-78MKi.

Au lendemain de l’annexion militaire russe de la Crimée l’aviation ukrainienne fut obligée de stopper les opérations sur sa vingtaine d’exemplaires héritée de l’ère soviétique. En effet elle manquer cruellement de pièce détachées. En Russie la majorité des anciens avions de première génération a été transformés entre 1995 et 2006 en Il-78M uniquement tanker.
Au début de l’année 2019 cet avion était encore le seul modèle de ravitailleur en vol en service en Russie.

Pourtant il est à noter qu’en 2017-2018 Ilyushin a lancé le développement d’une version très profondément modernisée et désignée initialement Il-78M-90A. Finalement il sera vendu dans les années à venir sous la désignation Il-478 et s’appuie notamment sur l’expérience acquise avec les Il-78MP conçus spécifiquement pour les besoins chinois et pakistanais. Ce nouveau modèle vise clairement à concurrencer les Airbus Defense & Space A330 MRTT et Boeing KC-46 Pegasus occidentaux. Comme eux il est à la fois un tanker et un avion de soutien logistique. En gros il revient aux origines mêmes de l’Il-78 en 1982.

Capable d’opérer sur des terrains sommaires et d’avitailler d’autres aéronefs même depuis un tarmac l’Ilyushin Il-78 Midas est sans conteste un des ravitailleurs en vol majeurs des cinquante dernières années. Pour autant avec une production ne dépassant pas les cinquante-trois exemplaires de série il est très loin de rivaliser avec son équivalent direct américain : le Boeing KC-135 Stratotanker et ses plus de huit cents exemplaires construits.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Ilyushin Il-78M Midas
Envergure : 50.50 m
Longueur : 46.59 m
Hauteur : 14.76 m
Motorisation : 4 turboréacteurs Aviadvigatel D-30KP-2
Puissance totale : 4 x 12010 kgp.
Armement : Aucun
Charge utile : 105720kg de carburant
Poids en charge : 210000 kg
Vitesse max. : 850 km/h à 5800 m
Plafond pratique : 12000 m
Distance max. : 7300 Km en convoyage.
Equipage : 5
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Ilyushin Il-78 ‘Midas’

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Ilyushin Il-78 ‘Midas’

VIDÉO

Décollage et atterrissage d'un Ilyushin Il-78 indien.