FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : McDonnell Douglas EC-24
Constructeur : McDonnell Douglas Corporation
Désignation : EC-24
Nom / Surnom :
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1986
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions de reconnaissance
Rôle et missions : Avion de soutien électronique, entraînement à la guerre électronique.

HISTOIRE

McDonnell Douglas EC-24 :
Le brouilleur de la flotte américaine.”

Principale marine de guerre dans le monde l’US Navy dispose également d’une des aviations militaires les plus puissantes du monde, avec environ un millier d’avions de combat, plusieurs centaines d’hélicoptères de toutes missions, et également des avions de transport, d’entraînement, ou encore de guerre électronique. Parmi ces derniers appareils la marine américaine utilisa pendant une dizaine d’années un quadriréacteur très particulier destiné à l’entraînement aux missions de guerre électronique de ses propres navires et aéronefs : le McDonnell Douglas EC-24A.

C’est à la fin de l’année 1983 que l’US Navy annonça officiellement être en recherche d’une plateforme de brouillage et de contre-mesures électroniques destiné à former ses équipages de navires de guerre, d’aéronefs, voire même de bases à terre. Le programme était destiné à remplacer l’unique Douglas EC-118B alors en service, un appareil dérivé de l’avion de ligne à hélices DC-6, depuis la guerre du Vietnam.
En août 1984 un contrat fut signé par le Department of Defence (DoD, ministère américain de la défense) entre l’avionneur McDonnell Douglas et l’équipementier Electrospace Systems afin de moderniser et transformer un ancien avion de ligne Douglas DC-8-54F.

L’avion fut acquis auprès du transporteur américain United Airlines, et reçu l’immatriculation militaire 163050, tandis que sa désignation dans la nomenclature du DoD devenait EC-24A. En effet les DC-8 de transport américains étaient censés être des C-24A, même si aucun de ces avions n’entrèrent en service opérationnel, mis à part quelques locations temporaires auprès de compagnies aériennes pour des missions ponctuelles. Pour ainsi dire l’EC-24A était le premier DC-8 appelé à entrer officiellement en service aux États-Unis.

Transformé à Waco au Texas l’appareil fut accepté au service en mars 1986.
Il se présentait sous la forme d’un monoplan à aile basse cantilever quadriréacteur directement dérivé de l’avion de ligne DC-8. Par rapport à l’appareil d’origine l’EC-24A disposait d’un équipement électronique varié tournant autour de systèmes de communications encryptés AN/ARC-159, AN/ARC-186, et AN/ARC-190. Principalement tourné vers la CME (contre mesure électronique) il disposait du puissant système de brouillage multibande AN/ALR-75, du simulateur d’attaque électronique AN/AST-6, et des systèmes de protection AN/ALE-43 et AN/ALQ-167, ce dernier équipant également certains Grumman EA-6B Prowler de l’US Navy et de l’US Marines Corps.
Par ailleurs l’appareil fut doté d’un réceptacle de ravitaillement en vol sur le dessus du fuselage. Destiné à pouvoir accueillir l’équipe technique de l’appareil lors des convoyage une cabine au confort standard d’un avion de ligne fut aménagé pour vingt passagers au milieu de l’appareil, ainsi qu’une soute cargo de petite taille permettant l’emport d’un peu plus d’une tonne de fret.
Ainsi équipé le McDonnell Douglas EC-24A réalisa son premier vol en décembre 1985.

Affecté au sein du Fleet Electronic Warfare Support Group (ou FEWSG) sis à NAS-China Lake l’appareil avait pour mission principale de former les équipages américains à la guerre électronique et notamment les unités de porte-avions, de submersibles, ou encore les forces amphibies de soutiens au corps des Marines. Cet entraînement porta ses fruits lors de l’opération Tempête du Désert en 1991 où l’US Navy participa activement à la guerre électronique et à la lutte antiradar sans pour autant être mis en péril par l’ennemi.
Par ailleurs l’EC-24A fut détaché aux Émirats Arabes Unis, sans pour autant officiellement prendre part au conflit.

Par la suite le quadriréacteur américain reprit ses activités habituelles au sein du FEWSG avant d’être prématurément retiré du service en octobre 1998. L’état-major américain estima alors que cet appareil était trop onéreux pour l’US Navy. L’EC-24A fut de ce fait stocké sur la base de l’US Air Force de Davis-Monthan où il se trouvait encore au début de l’année 2018. Sans réel remplaçant les missions du quadriréacteur de McDonnell Douglas furent reprises par des Grumman EA-6B Prowler et Lockheed EP-3E Aries non conçus au départ pour cela.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : McDonnell Douglas EC-24A.
Envergure : 43.41 m
Longueur : 45.87 m
Hauteur : 12.91 m
Motorisation : 4 réacteurs Pratt & Whitney JT3D-3
Puissance totale : 4 x 8172 kgp.
Armement :
Charge utile : Capacité d'accueil pour vingt passagers et 1300 kg de fret léger.
Poids en charge : 142800 kg
Vitesse max. : 930 km/h à 9700 m
Plafond pratique : 12300 m
Distance max. : 8900 Km avec ravitaillement en vol.
Equipage : 16
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du McDonnell Douglas EC-24

PROFIL COULEUR

Profil couleur du McDonnell Douglas EC-24

VIDÉO

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données