FICHE DESCRIPTIVE

Appareil : Northrop YF-23 Black Widow II
Constructeur : Northrop Corporation
Désignation : YF-23
Nom / Surnom : Black Widow II
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1990
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Avions expérimentaux
Rôle et missions : Prototype d'avion de combat.

HISTOIRE

Northrop YF-23 Black Widow II :
Le concurrent malheureux du F-22 Raptor”

Les compétitions font parties intégrantes de l’histoire aéronautique depuis les origines mêmes de l’aviation militaires. Et à chaque fois il faut un vainqueur et un ou plusieurs perdants. Contrairement à ce qu’on pourrait penser même encore aujourd’hui ce mécanisme existe puisqu’il donna notamment naissance au «combat» entre le Boeing X-32 et le Lockheed-Martin X-35, remporté par ce dernier et ensuite devenu F-35 Lightning II.
Un des plus fameux perdants récent est un étonnant biréacteur de chasse furtif conçu par Northrop avec l’aide de McDonnell Douglas : l’YF-23 Black Widow II.

En novembre 1984 l’US Department of Defense lança, à la demande expresse de l’US Air Force, un programme visant à fournir un nouveau chasseur de supériorité aérienne afin de remplacer les McDonnell Douglas F-15 Eagle alors en dotation. Ce programme reçut la dénomination d’ATF, pour Advanced Tactical Fighter. Dès le mois de juillet 1986 les sept principaux avions américains de l’époque y répondirent : Boeing, General Dynamics, Grumman, Lockheed, Northrop, McDonnell Douglas, et Rockwell International. Chacun apportait sa propre vision du futur chasseur avec des avant-projets très différents les uns des autres.
Finalement le 31 octobre de la même année le Pentagone informa Lockheed et Northrop qu’ils allaient chacun recevoir une subvention pour poursuivre plus avant le développement de leur chasseur respectif. Les autres n’avaient pas convaincu.

Le programme ATF prévoyait que les avions disposent de capacités furtives accrues et d’une possibilité de voler en super-croisière. C’est à dire dans ce second critère qu’ils puisse atteindre et même tenir une vitesse de croisière supersonique sans avoir recours à la post-combustion. Bien entendu les deux nouveaux avions se devaient de disposer de commandes de vols électriques et d’un emport d’armement en soute.
Chacun reçut sa désignation : YF-22 pour l’avion de Lockheed et YF-23 pour celui de Northrop.

Mais même si chacun des deux avionneurs avait déjà à son active une solide expérience des avions furtifs, au travers de l’avion d’attaque F-117A Nighthawk pour Lockheed et du Tacit Blue pour Northrop, il devenait évident qu’ils devaient tisser des liens avec d’anciens concurrents. C’est ainsi que Northrop passa un accord avec McDonnell Douglas afin de coproduire le futur YF-23 même si l’avionneur d’origine demeurait maître d’œuvre.
L’avion reçut le patronyme de Black Widow II, en référence au chasseur bimoteur Northrop P-61 Black Widow datant de la Seconde Guerre mondiale.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que esthétiquement parlant les ingénieurs et designers de Northrop et de McDonnell Douglas n’y étaient pas aller avec le dos de la cuillère. Le YF-23 était clairement un avion furtif dans tous les sens du terme. Avec ses dérives en V et ses réacteurs en partie noyés dans le fuselage, sans compter sa voilure si particulière il reprenait certains éléments qui n’étaient alors pas sans rappeler le bombardier stratégique B-2A Spirit alors également en développement chez Northrop.
À tel point même que bien vite le chasseur expérimental fut surnommé «Mini Spirit» par les généraux du Pentagone. Une architecture originale qui n’était pas sans déplaire à l’US Air Force.

Le premier des deux Northrop YF-23 Black Widow II vola pour la première fois le 27 août 1990 soit un peu plus d’un mois avant l’avion de Lockheed. Désormais les essais en vol allaient pouvoir commencer pour les deux avions de Northrop et McDonnell Douglas.
Il s’agissait notamment de tester le futur chasseur dans toutes les combinaisons possibles d’engagement en supériorité aérienne.
Cependant l’effondrement de l’Union Soviétique et l’incapacité de la toute jeune Russie à se relever allait grandement retarder le programme ATF, au point même qu’il faillit être tout bonnement annulé en octobre 1990. Néanmoins l’émergence d’un nouveau front au Proche Orient, après l’annexion du Koweït par les armées irakiennes permit de le sauver. L’Amérique avait bel et bien besoin d’un chasseur de supériorité aérienne de nouvelle génération.

Et les essais furent drastiques, aussi bien lors des simulations de combat que quand il s’agissait de ravitailler les Northrop YF-23 Black Widow II à partir d’un Boeing NKC-135E Stratotanker de soutiens aux essais en vol. Dans le même temps Lockheed en faisait de même.
Le 23 avril 1991 le couperet tomba : Northrop et son YF-23 Black Widow II perdaient la compétition tandis que Lockheed allait produire son avion en série sous la désignation de F-22A Raptor.

Un temps l’US Navy s’intéressa au Northrop YF-23 Black Widow II dans le cadre du programme NATF, pour Naval Advanced Tactical Fighter, mais dut renoncer. Impossible pour un chasseur non prévu pour être embarqué de remplacer avec succès l’extraordinaire Grumman F-14 Tomcat.

Après prétendre que l’YF-22 était supérieur à l’YF-23 c’est surtout oublier un facteur essentiel : le pragmatisme des ingénieurs de Lockheed qui se sont bornés à produire l’avion que demandaient alors les généraux américains. De leur côté les gens de chez Northrop ont créé un chef d’œuvre de technologie et d’esthétisme qui pouvait éventuellement servir de chasseur de supériorité aérienne.
Aujourd’hui les deux YF-23 Black Widow II construits sont préservés dans des musées américains, dont l’un à l’US Air Force Museum dans l’Ohio.

Publicité

PHOTOS

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES

Modèle : Northrop YF-23 Black Widow II
Envergure : 13.29 m
Longueur : 20.54 m
Hauteur : 4.24 m
Motorisation : 2 réacteurs Pratt & Whitney YF119-PW-100
Puissance totale : 2 x 15850 kgp.
Armement : Un canon de 20mm, quatre a six missiles air-air AIM-120 AMRAAM et deux AIM-8 Sidewinder.
Charge utile :
Poids en charge : 24950 kg
Vitesse max. : 2335 km/h à 15500 m
Plafond pratique : 19800 m
Distance max. : 1450 Km sans ravitaillement en vol.
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

PLAN 3 VUES

Plan 3 vues du Northrop YF-23 Black Widow II

PROFIL COULEUR

Profil couleur du Northrop YF-23 Black Widow II

VIDÉO

Vidéo de publicité du Northrop YF-23 Black Widow II.