Un Rafale Air détruit un Soko G-2 Galeb !

[Libye] Un Rafale Air détruit un Soko G-2 Galeb !

Un avion de chasse français Rafale a détruit un avion de combat en Libye. Les forces aériennes avaient été à priori anéanties, selon les propos des politiques comme Alain Juppé, mais l’armée de l’air de Kadhafi a trouvé encore un avion, enfin plutôt, un « warbird » qui devrait trôné dans un musée.

Les forces loyales au colonel Kadhafi aurait violé des Nations Unies dans le pays de la zone d’interdiction de vol sanctionné. L’avion militaire libyen, un Soko G-2 Galeb, aurait survolé Misrata à environ 130 miles à l’est de Tripoli avant qu’il ne soit abattu par l’un des avions de combat français envoyés à sa rencontre. L’avion d’attaque au sol et de reconnaissance biplace de conception yougoslave a été acquis à une centaine d’exemplaires dans les années 1960.

« Cet avion a été détruit par un Rafale » alors qu’il venait d’atterrir sur la base aérienne de Misrata, a précisé le colonel Burkhard, porte-parole de l’état-major des armées. Il a été détruit par une frappe au moyen d’un A2SM (armement air sol modulaire).

L’appareil a été détecté en l’air par un E-3 Sentry (AWACS) de la coalition, qui a taské une patrouille de Rafale Air sur l’appareil qui avait violé la résolution 1974.

L’incident a été considéré comme la première intrusion d’un jet libyen dans l’espace aérien libyen depuis que les bombardements de la coalition ont commencé, et évidemment la première fois qu’un appareil est été abattu (par les avions de la coalition) depuis que le début de l’intervention.

Bon en même temps, si c’est un Rafale contre un Galeb, y’a pas besoin de faire de pari !

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

3 COMMENTAIRES

  1. On frappe, on voit après. Heureusement que pour les deux mirages F1 (épisode de Malte)il n’y avait pas d’interdiction de vol ! Peut-etre que les pilotes cherchaient la libertée a bord d’un appareil aussi dangereux qu’un DR-400 !
    Apres je ne connais pas la situation exacte pour cet incident mais je prefere ne pas prendre parti.
    Sur ce, bon vol ! 🙄

  2. E n même temps qu’ils souhaitent fuir ou non, il n’est pas compliqué de comprendre le sens du terme d’exclusion aerienne, surtout avec un avion « militaire »…

Laisser un commentaire