Le Fokker Dr.I de l’AJBS s’écrase en meeting, un mort

[Crash] Le Fokker Dr.I de l’AJBS s’écrase en meeting, un mort

Voici un nouvelle qui m’attriste au plus au point pour plein de raisons : d’abord un pilote est mort, de plus il s’agit d’un membre de l’AJBS, une association exemplaire dans la préservation du patrimoine aéronautique en France ; ensuite l’appareil concerné est un appareil de la Première Guerre mondiale et enfin l’accident a eu lieu en meeting devant une foule de passionnés.

Le meeting aérien de Couhé, qui s’est déroulé ce dimanche dans le sud de la Vienne, a été interrompu à la suite de cet accident d’avion. Le warbird de collection a décroché sous les yeux des spectateurs, avant de se crasher au sol. L’avion, avec le Bréguet 14 et un RAF SE 5, était en démonstration de combat aérien lorsque l’accident est survenu.

20120724-105412.jpg

Il s’agit de la réplique d’un triplan Fokker Dr.I de la Grande Guerre, appartenant à l’Amicale Jean-Baptiste Salis basée à l’aérodrôme de La Ferté-Alais dans l’Essonne.

Les secours se sont immédiatement portés sur place, à 500 m environ de la plateforme des Bernards de l’aérodrôme. Les sauveteurs ont malheureusement constaté le décès du pilote, un homme de 66 ans originaire de la région parisienne.

Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.

3 COMMENTAIRES

  1. S’il s’agit d’une réplique, c’est déjà moins grave (pour l’avion bien sûr… la perte d’un pilote n’est jamais une chose que l’on aime entendre… ou lire).
    J’espère qu’on pourra le reconstruire.

    Ceci-dit, pour en revenir aux pilotes victimes de crash, je me console en me disant qu’ils sont mort en faisant ce qu’ils aimaient le plus au monde un peut comme Molière.
    Perso, je ne sais pas ce que je préfèrerait : mourir aux commandes de mon avion (le plus tard possible) ou bien devoir un jour me contenter de les regarder passer pendant de longues années en sucrant les fraises et en ayant oublié que j’ai été pilote… 🙁

  2. Quelle triste nouvelle, un pilote passionné , un bel avion, beaucoup de dégats dans ce crash. Le pilotage de ce type d’avion doit être très difficile et très délicat, cet homme devait avoir une sacrée expérience, une lourde perte 😥 .

Laisser un commentaire