Bombardier Dash 8

Bombardier Dash 8


Fiche descriptive

Appareil : Bombardier Dash 8
Constructeur : Bombardier Aerospace
Désignation : DHC-8
Nom / Surnom : Dash 8
Code allié / OTAN :
Variante : CT-142, E-9A Widget, Bombardier RO-6A
Mise en service : 1984
Pays d'origine : Canada
Catégorie : Avions de transport
Rôle et missions : Avion de transport, patrouille maritime et surveillance

Histoire

Bombardier Dash 8 :
un avion de transport régional polyvalent

Fort de l’expérience acquise avec le DHC-7 Dash7, De Havilland Canada entreprit en 1980 le développement du DHC-8 Dash 8 qui lança une véritable révolution dans le marché du transport aérien régional. Malgré les performances ADAC inégalées du DHC-7, les coûts d’opération d’un quadrimoteur limita le nombre de clients et incita l’avionneur à développer un bimoteur doté de capacités similaires. De Havilland Canada demanda donc à Pratt & Whitney Canada de développer un nouveau moteur turbopropulseur dont la puissance serait le double de celle du PT6A-50 alors utilisé sur le Dash 7. Motorisé avec le tout nouveau PW100, le Dash 8 effectua son premier vol en 1983.

Ayant le plus bas coût siège/kilomètre parmi les avions de transport régional, le Dash 8 connût un succès immédiat. Bien qu’il n’égale pas les performances ADAC exceptionnelles du Dash 7, le Dash 8 peut tout de même utiliser de petits aéroports dotés de pistes de 1 000 mètres, même rudimentaires. Il bénéficie de surcroît d’une vitesse de croisière nettement supérieure à celle de son prédécesseur. Tout comme le DHC-7, il peut rapidement être transformé en diverses combinaisons cargo/passagers. Le Série 100 permettant de transporter de 37 à 40 passagers fut le premier à entrer en service en 1984. Anticipant une forte demande pour des avions de transport régional et, face à la venue d’un nouveau compétiteur européen soit l’ATR-42, de Havilland Canada développa de nouvelles variantes du Dash 8, soit la Série 200 munie de moteurs Pratt & Whitney Canada PW123 plus puissants et la Série 300 au fuselage allongé et d’une capacité de 50 à 56 passagers. De Havilland Canada fut acquis en 1992 par Bombardier qui l’intégra dans sa division aéronautique. Bombardier poursuivit la production du Dash 8 et initia le développement de nouvelles variantes, dont la Série Q400. Pouvant accueillir jusqu’à 80 passagers et doté de moteurs Pratt & Whitney Canada PW150A et d’hélices à 6 pales, le Q400, dont l’entrée en service remonte à 2000, peut franchir 2 500 km à une vitesse maximale de croisière de 670 km/h.

Depuis 1996, tous les nouveaux Dash 8 sont dotés d’un système révolutionnaire de suppression du bruit et des vibrations (Noise and Vibration Suppression ou NVS) et l’avion est commercialisé sous le nom de Séries Q (Q pour Quiet) : Q100, Q200, Q300 et Q400. Le système NVS corrige les vibrations de la cellule causées par les ondes de pression provenant des hélices. Des microphones dissimulés dans la structure de l’appareil mesurent le bruit et les vibrations et l’information recueillie est traitée par un ordinateur de bord qui contrôle des atténuateurs de trépidations à vibrations accordées (ATVA) montés sur la structure du fuselage. Les atténuateurs produisent des vibrations en phases opposées à celles des vibrations originales et annulent donc ces dernières. Grâce à cette innovation, le Dash 8 est le plus silencieux des turbopropulseurs sur le marché, ce qui accroît le confort des passagers.

Par ailleurs, nombre de Dash 8 modifiés font l’objet d’utilisations militaires et gouvernementales diverses, notamment pour missions de patrouille maritime et de surveillance des frontières. Aux USA, le Dash 8 est utilisé par le US Customs and Border protection, ainsi que par l’USAF sous la désignation E-9A Widget. Depuis 2011, l’US Army aligne également un certain nombre d’appareils désignés Bombardier RO-6A et bardés de multi-senseurs pour effectuer des missions ISTAR (Intelligence, Surveillance, Target Acquisition and Reconnaissance). La marine mexicaine ainsi que les gardes côtières de l’Australie, de l’Islande, du Japon et de la Suède ont également recours aux appareils Dash8 de patrouille maritime désignés Dash 8-300 MSA. Aussi, les Forces armées canadiennes utilisent le Dash 8 pour le transport militaire sous la désignation CC-142 ainsi que des appareils modifiés, désignés CT-142, pour l’entraînement de navigation.

Enfin, la Sécurité civile française compte quelques Bombardier Q400 dans sa flotte d’avions destinés au transport de personnel ainsi que pour des missions de lutte contre les incendies. À cette fin, deux Dash 8 Q400 modifiés peuvent larguer 10 000 litres d’eau. L’avion amphibie Bombardier CL-415, pouvant larguer 6 140 litres d’eau, demeure toutefois le bombardier d’eau par excellence puisqu’il requiert moins d’infrastructures et demeure donc plus polyvalent.

En 1992, Bombardier lança une seconde révolution avec la mise en marché du CRJ (Canadair Regional Jet) qui devait, selon plusieurs analystes, sonner le glas des avions régionaux turbopropulsés. Persuadé de la complémentarité des deux types d’appareil, Bombardier poursuivit le développement de nouvelles variantes du Dash 8.  Dernier né de la famille des Dash 8, le Q400 NextGen bénéficie d’une cabine redessinée et d’une réduction des coûts de maintenance et d’opération. Ces performances, couplées à un système NVS perfectionné, font en sorte que le Q400 NextGen est presque aussi rapide et confortable qu’un avion à réaction tout en étant moins coûteux. D’ailleurs, nombre de transporteurs régionaux remplacent dorénavant leurs jets régionaux vieillissants par le Q 400.  Une version allongée d’une capacité de 90 passagers est également envisagée, soit le Q400X. Un millier d’appareils Dash 8 ont été construits à ce jour et Bombardier dispose d’un carnet de commandes permettant d’anticiper un bel avenir pour cet avion sans cesse réinventé.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Bombardier Dash 8 Q400
Envergure : 28.42 m
Longueur : 32.84 m
Hauteur : 8.34 m
Motorisation : 2 turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PW150A
Puissance totale : 2 x 6500 ch.
Armement : -
Charge utile : 70 à 80 passagers
Poids en charge : 29257 kg
Vitesse max. : 670 km/h
Plafond pratique : 7620 m
Distance max. : 2522 Km
Equipage : 2
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Bombardier Dash 8

Profil Couleur

Profil couleur du Bombardier Dash 8

Vidéo

Japan Coast Guard Bombardier DHC-8-300(JA722A)

A voir également

0
Véritable couteau suisse de l'aviation militaire américaine, le Boeing 387-80 fut développé en version de ravitaillement en vol, d'espionnage aérien, de commandement aéroporté, de...

0
Si le concept du ravitaillement est désormais parfaitement intégré dans la très grande majorité des forces aériennes contemporaines, il faut savoir qu'il n'en a...

0
En raison de l'accord passé entre Londres et Washington durant la Seconde Guerre mondiale, et qui prévoyait que seuls les avionneurs américains étaient habilités...
Marcel
Fils d’un militaire de l’armée de l’air canadienne (il est tombé dedans quand il était petit…) et biologiste qui adore voler en avion de brousse, ce rédacteur du Québec apprécie partager sa passion de l'aéronautique avec la fraternité francophone d’Avions Légendaires.