Douglas A-20 Havoc

Douglas A-20 Havoc


Fiche descriptive

Appareil : Douglas A-20 Havoc
Constructeur : Douglas Aircraft Company
Désignation : A-20
Nom / Surnom : Havoc
Code allié / OTAN :
Variante : Boston / DB-7
Mise en service : 1941
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Bombardiers avant 1950
Rôle et missions : Bombardier léger

Histoire

Douglas A-20 Havoc :
un appareil excellent à la dénomination confuse

Mis en service en 1941, ce bombardier léger bimoteur fut construit en grand nombre jusqu’en 1944. Le DB-7 était un puissant avion d’attaque, agréable à piloter et aussi rapide que les chasseurs de son époque. Malheureusement il n’a jamais eut la notoriété qu’il méritait. C’était pourtant un avions sans défaut et polyvalent (bombardement diurne, nocturne, chasse de nuit, attaque à la torpille…). De plus il avait la réputation de ramener son équipage à la maison quel que soit son état. Ses dénominations nombreuses sont déroutantes et ont déjoué sa popularité.

La conception du Douglas Model 7B à débuté en 1936 et l’appareil pris l’air pour la première fois en octobre. Les premiers appareils sont pour l’Armée de l’air Française qui en commandent 270 exemplaires en 1939 et les désigna DB-7. Mais elle n’en recevra que 64 avant la capitulation.

Le solde de la commande française non livrée à temps (20 DB-7 et 146 DB-7B), est cédée à la Grande Bretagne qui les rebaptisent « Boston » Mk I et Mk II. Constatant que leur rayon d’action est trop court pour en faire des bombardiers de jour, elle en en converti un certain nombre en avion nocturne en le renommant « Havoc ». Les modèles suivants qui auront un meilleur rayon d’action garderont l’appellation « Boston ».

Il fut pris en compte, sous la désignation d’A-20 Havoc, par l’USAAF, à raison de 63 exemplaires pourvus de moteurs à turbocompresseurs. La première version de cette machine, l’A-20A (dépourvu de moteurs turbocompressés et construit à 143 exemplaires) a été engagée en opérations en 1941. Il sera utilisé tant en Europe que dans le Pacifique, dès l’été 1942 sur les deux fronts. Dans le Pacifique, le vol rasant des A-20 firent des ravages (signification exacte de Havoc) dans la flotte et les installations terrestres japonaises.

Plusieurs versions de cet appareil ont été produites : l’A-20B (999 exemplaires), il était armé de mitrailleuses de 12,7 mm; l’A-20C (948 exemplaires), il était capable d’emporter une torpille; l’A-20G (2.850 exemplaires), c’était un avion d’attaque au sol plus puissant avec deux mitrailleuses de 12,7 mm et quatre canons de 20 mm, d’autres versions avaient six mitrailleuses de 12,7 mm; l’A-20H (412 exemplaires), il était identique à l’ A-20G mais en plus rapide; l’A-20J (450 exemplaires) et l’A-20K (413 exemplaires).

La RAF reçu par la suite des Etats-Unis : 635 Boston Mk III (A-20C américain remotorisé), 200 Boston Mk III A (A-20C aux normes britanniques), 169 Boston Mk IV (A-20G) avec tourelle dorsale, et 90 Boston Mk V (A-20G), au nez vitré.

Enfin, les Etats-Unis cédèrent près de 3.000 Havoc de toutes versions à l’Union Soviétique, où il fut très apprécié pour sa robustesse et fut utilisé comme avion d’appui tactique et de lutte anti-navire. L’U.R.S.S. restera également le plus grand utilisateur du Havoc.

Dessiné avant la guerre, le A-20, produit à 7.478 exemplaires, commence à être remplacé en 1944 par des avions plus performants, le Douglas A-26 Invader pour l’attaque au sol et le Martin B-26 Marauder pour le bombardement tactique.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Douglas A-20G Havoc
Envergure : 18.69 m
Longueur : 14.63 m
Hauteur : 5.36 m
Motorisation : 2 moteurs Wright R-2600-23 Double Cyclone
Puissance totale : 2 x 1600 ch.
Armement : 9 mitrailleuses de 12,7 mm
ou 4 canons de 20 mm
2 mitrailleuses de 12,7mm
charge offensive, 908 kg de bombes en soute
Charge utile : -
Poids en charge : 12340 kg
Vitesse max. : 550 km/h
Plafond pratique : 7800 m
Distance max. : 1750 Km
Equipage : 4
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Douglas A-20 Havoc

Profil Couleur

Profil couleur du Douglas A-20 Havoc

Vidéo

Douglas A-20 Night Fighters

A voir également

0
Parmi les avions les plus produits et les plus utilisés durant la Seconde Guerre mondiale figurait le bombardier allemand Dornier Do 17. Celui que l'Histoire...

0
Le Tu-2 fut sans doute l'un des meilleurs avions d'attaque de la Seconde Guerre mondiale, mais aussi le plus méconnu. Il trouve ses origines...

0
C'est en janvier 1936 que l'état-major de la Regia Aeronautica émit une directive pour l'obtention d'un chasseur lourd multi-moteurs fortement armé. Sur huit projets...
Passionné d'aéronautique et formateur en Web et PAO, il est le fondateur, en 1999, de l'encyclopédie de l'aviation militaire www.avionslegendaires.net. Administrateur et rédacteur en chef du blog, il vous fait partager ses avis et coups de coeur (ou de gueule) sur l'actualité aéronautique.