Vultee P-66 Vanguard

Vultee P-66 Vanguard


Fiche descriptive

Appareil : Vultee P-66 Vanguard
Constructeur : Vultee Aircraft Inc.
Désignation : P-66
Nom / Surnom : Vanguard
Code allié / OTAN :
Variante :
Mise en service : 1941
Pays d'origine : Etats-Unis
Catégorie : Chasseurs de la guerre 39-45
Rôle et missions : Chasseur léger, avion d'entraînement avancé.

Histoire

Vultee P-66 Vanguard :
Un chasseur trop léger qui retourna à l'entraînement

Si la plupart des avions de chasse américains de la Seconde Guerre mondiale connurent des carrières relativement correctes voire exemplaires, il en est autrement d’un chasseur construit sur fonds propre, qui eut pour seul mérite d’être le  seul chasseur conçu par son constructeur avant sa fusion avec Consolidated : le Vultee P-66 Vanguard.

En 1938, l’ingénieur Richard Palmer se lança dans la conception d’un chasseur léger sous la désignation de Model 48. L’ambition de Vultee était de vendre cet avion tant à l’US Army Air Corps que sur le marché européen. A cette époque la France cherchait activement des chasseurs à même de renforcer les unités de l’Armée de l’Air. Parallèlement  Palmer travaillait sur un bombardier monomoteur conçu spécifiquement suite aux attentes françaises, le Model 72. L’idée des équipes de Vultee était alors de proposer à Paris de vendre tout à la fois le Model 72 et son nouveau chasseur. Malheureusement pour Vultee, c’est le Curtiss H-75 qui fut commandé comme chasseur.

Mais comme le bombardier Model 72, entre temps devenu Vengeance, intéressait de près la Royal Air Force, Vultee proposa par la même occasion son chasseur. L’appareil fut retenu par la RAF qui commanda une étude.

Le prototype, désigné XP-66 Vanguard, se présentait comme un monoplan monoplace monomoteur à train d’atterrissage classique rétractable. Il présentait un moteur à capot moulant très innovant pour l’époque. Il vola pour la première fois le 9 septembre 1939, quelques jours après le déclenchement en Europe des hostilités. Quelques défauts mineurs conduisant à une certaine instabilité, le prototype fut renvoyé en usine afin d’être modifié. Son empennage, ses entrées d’air, et son capot moteur furent modifiés. Notamment ce dernier qui fut remplacé par un modèle annulaire plus classique. Sous cette version, désignée Model 48X, l’appareil reprit ses vols en février 1940.

A l’époque les informations provenant d’Europe et d’Asie montrait clairement une certaine supériorité des chasseurs de l’Axe. Quatre jours après le premier vol du Model 48X, la Suède passa une commande à Vultee pour un premier lot de 144 exemplaires. Désignés Model 48C par le constructeur, les avions suédois commencèrent à être prêt pour leurs livraisons en septembre 1940. Malheureusement pour la Flygvapen le Department of War (DoW) plaça la Suède sous un embargo militaire total. Cette décision toucha également les chasseurs Seversky P-35.

Washington décida donc d’attribuer les Model 48C sous la désignation de Vultee Mk-I à la Royal Air Force. Seulement les essais avaient montré une trop grande fragilité et une légèreté trop importante pour un appareil de cette classe. D’autant que les Curtiss Mohawk (d’ex H-75 français) étaient entrés en service dans les Squadrons basés au Moyen-Orient. Devant le refus de Londres de prendre en charge ces avions, le DoW décida d’affecter le lot d’avions à la Chine. Cette décision fut prise en septembre 1941, à une époque où les États-Unis étaient encore en paix.

Les livraisons débutèrent après l’entrée en guerre des Américains, en mars 1942 et les Model 48C (devenus P-66) rejoignirent la Chine Orientale via l’Inde par bateau.  Les livraisons cessèrent après le 79ème exemplaires. Les P-66 furent affectés à la défense aérienne de Shanghai et de l’île de Formose, alors en plein combat contre les forces nippones. Malheureusement pour les pilotes chinois les P-66 étaient très inférieurs aux chasseurs Mitsubishi A6M mis en ligne par la marine impériale. L’un des uniques coups d’éclat des P-66 chinois fut l’attaque d’un groupe de bombardiers nippons, vraisemblablement des Mitsubishi G3M. Les derniers P-66 encore en état de vol furent relevés de leurs fonctions en juillet 1945, quelques semaines avant la fin de la Guerre du Pacifique.

Sur les 144 exemplaires initialement commandés par la Suède un second lot de 65 chasseurs restaient stockés aux USA. Ils furent affectés en juillet 1942 à l’US Army Air Force sous la désignation de P-66A. Ces appareils devaient assurer la défense aérienne des bases écoles sur la côte ouest des Etats-Unis. Les P-66A menaient leurs missions durant les vols d’entraînement des appareils de formation américains, mais souvent le faible rayon d’action et l’autonomie insuffisante des chasseurs Vultee contraignirent les instructeurs à réduire les heures de vols des avions d’entraînement. Les P-66A furent alors reversés aux même bases-écoles pour la formation des pilotes, en tant qu’avion d’entrainement avancé. Leur désignation ne changea pas. Sous cette nouvelle mission les Vanguard restèrent en service jusqu’en janvier 1946.

Le Vultee P-66 Vanguard demeure le premier chasseur d’entraînement opérationnel aux États-Unis, et l’un des appareils les plus méconnus de la Seconde Guerre mondiale.

Photos

Caractéristiques techniques

Modèle : Vultee P-66A Vanguard
Envergure : 10.97 m
Longueur : 8.66 m
Hauteur : 2.87 m
Motorisation : 1 moteur en étoile Pratt & Whitney R-1830-S3C4-G
Puissance totale : 1 x 1200 ch.
Armement : 2 mitrailleuses de 12.7mm dans le nez
4 mitrailleuses de 7.62mm dans les ailes
Charge utile :
Poids en charge : 3220 kg
Vitesse max. : 545 km/h à 3200 m
Plafond pratique : 8350 m
Distance max. : 1350 Km à charge maximale
Equipage : 1
[...] Passez dans le comparateur...

Plan 3 vues

Plan 3 vues du Vultee P-66 Vanguard

Profil Couleur

Profil couleur du Vultee P-66 Vanguard

Vidéo

Actuellement aucune vidéo n'est disponible dans nos bases de données

A voir également

0
Le 19 mai 1937, l'état-major de la Marine Impériale publia un cahier des charges schématique décrivant un successeur 12-Shi au chasseur embarqué A5M; la...

0
Dénomination française du fameux P-36 américain, le Curtiss H.75 était l'avion le plus populaire auprès des pilotes français durant la période 1939-1940. Mais contre...

0
Le Morane-Saulnier MS.406 fut le premier chasseur moderne à entrer en service dans les unités de l'armée de l'Air, et sans doute l'un des...
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.