Le troisième volet de notre série sur les avions de combat et leurs utilisateurs s’intéresse à un des avions de combat les plus modernes du moment : le Dassault Mirage 2000. Premier avion de combat de conception française à disposer de commandes de vol électriques le Mirage 2000 a su conquérir des marchés nouveaux à l’avionneur de Saint-Cloud.

À l’instar du Mirage III, le Mirage 2000 a retrouvé l’architecture à aile basse delta abandonné avec le Mirage F1. Hyper polyvalent le Mirage 2000 est bien entendu pleinement adapté aux missions de défense aérienne et d’interception comme tous les avions de sa famille il dispose aussi d’une capacité accrue pour l’attaque au sol tandis que certaines versions ont été clairement conçues pour l’attaque de précision et une autre pour la frappe nucléaire en remplacement du bombardier stratégique Mirage IV-P.

Le Brésil

La Força Aérea Brasileira a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000B, reçu en unité à hauteur de deux exemplaires à partir de 2006 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000C, reçu en unité à hauteur de 10 exemplaires à partir de 2006 pour des missions de défense aérienne et d’interception.
Dassault F2000 en démonstration officielle.

Acquis de seconde main auprès de l’Armée de l’Air les Mirage 2000 ont reçu la désignation de F2000 dans la nomenclature brésilienne.
Ces avions ont quitté le service actif à la fin de l’année 2013.

L’Égypte

L’Al Qūwāt Al Gawīyä Al Maṣrīya a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000BM, reçu en unité à hauteur de quatre exemplaires à partir de 1986 pour des missions de défense aérienne et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000EM, reçu en unité à hauteur de 16 exemplaires à partir de 1985 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’attaque au sol.
Patrouille mixte de Mirage 2000EM et 2000BM ravitaillée par un Boeing C-135FR de l’Armée de l’Air.

Premier client à l’export du Mirage 2000 l’Égypte a su faire de ses monoréacteurs deltas l’élite de ses avions de combat les réservant aux meilleurs de ses pilotes, et ce jusqu’à l’arrivée en unité des premiers Dassault Rafale.

Les Émirats Arabes Unis

L’United Arab Emirats Air Force a acquis quatre versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000DAD, reçu en unité à hauteur de six exemplaires à partir de 1989 pour des missions de défense aérienne et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000EAD, reçu en unité à hauteur de 22 exemplaires à partir de 1989 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’appui aérien.
  • Le Mirage 2000RAD, reçu en unité à hauteur de huit exemplaires à partir de 1989 pour des missions de reconnaissance tactique et d’appui aérien.
  • Le Mirage 2000-9, reçu en unité à hauteur de 30 exemplaires à partir de 1998 pour des missions de défense aérienne, d’interception, de reconnaissance, et d’attaque au sol.
Patrouille mixte de Mirage 2000-9 et Mirage 2000DAD émiratis.

Les trente Mirage 2000-9 sont des monoplaces dotés d’une avionique comparable à celle du Rafale C. Ils ont été transformé en France à partir des Mirage 2000EAD et RAD. En 2003 les Mirage 2000DAD ont été rétrofités au standard Mirage 2000-9.

La France

L’Armée de l’Air a acquis cinq versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000B, reçu en unité à hauteur de 30 exemplaires à partir de 1983 pour des missions de défense aérienne et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000C, reçu en unité à hauteur de 124 exemplaires à partir de 1982 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’appui aérien rapproché.
  • Le Mirage 2000D, reçu en unité à hauteur de 86 exemplaires à partir de 1993 pour des missions d’attaque au sol et d’appui aérien rapproché.
  • Le Mirage 2000N, reçu en unité à hauteur de 75 exemplaires à partir de 1986 pour des missions de frappes nucléaires et d’attaque de précision.
  • Le Mirage 2000-5F, reçu en unité à hauteur de 37 exemplaires à partir de 1987 pour des missions de défense aérienne et d’interception.
Mirage 2000N en mission d’attaque de précision.

Principal avion de combat en service en France en 2017 le Mirage 2000 est un chasseur présent dans l’ensemble des conflits où l’Armée de l’Air a été engagée depuis plus de trente ans, dont la guerre du Golfe en 1990/1991, les opérations en ex-Yougoslavie dans les années 1990, l’intervention en Afghanistan à partir de l’automne 2001, puis les frappes aériennes contre la Libye, et plus récemment la guerre contre Daech en Irak et en Syrie.
Il est à signaler que les trente-sept Mirage 2000-5F sont en réalité des avions transformés à partir de Mirage 2000C déjà existant. L’Armée de l’Air demeure le principal utilisateur de l’avion dans le monde.

La Grèce

La Polemikí Aeroporía a acquis quatre versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000BG, reçu en unité à hauteur de quatre exemplaires à partir de 1988 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000EG, reçu en unité à hauteur de 36 exemplaires à partir de 1988 pour des missions de défense aérienne et d’interception.
  • Le Mirage 2000-5BG, reçu en unité à hauteur de cinq exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000-5G, reçu en unité à hauteur de 10 exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne et d’interception.
Mirage 2000EG au décollage.

Si les cinq Mirage 2000-5BG ont été acquis neufs auprès de Dassault Aviation les dix Mirage 2000-5G furent modifiés à partir de Mirage 2000EG d’origine. Certains Mirage 2000 grecs ont été engagés dans les années 1990 dans des accrochages frontaliers avec la chasse turque.

L’Inde

L‘Indian Air Force a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000H, reçu en unité à hauteur de 46 exemplaires à partir de 1985 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’attaque au sol.
  • Le Mirage 2000TH, reçu en unité à hauteur de 14 exemplaires à partir de 1985 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
Deux Mirage 2000H ravitaillés par un Il-78 Midas.

Les Mirage 2000H ont été les premiers avions de combat indiens à avoir la capacité de tirer des bombes à guidage laser et/ou GPS.

Le Pérou

La Fuerza Aérea del Peru a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000DP, reçu en unité à hauteur de deux exemplaires à partir de 1986 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000P, reçu en unité à hauteur de 10 exemplaires à partir de 1986 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’attaque au sol.
Mirage 2000P en configuration lisse.

Les Mirage 2000 péruviens furent lors de leur entrée en service les avions de combat les plus modernes en service dans le pays. Initialement la commande concernait 24 machines mais elle fut ramenée à 12 exemplaires pour des raisons économiques.

Le Qatar.

La Qatar Emiri Air Force a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000-5DDA, reçu en unité à hauteur de trois exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000-5EDA, reçu en unité à hauteur de neuf exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’attaque au sol.
Mirage 2000-5EDA qatari lourdement armé pour la défense aérienne.

Les Mirage 2000-5 furent les premiers avions de combat réellement modernes en service au Qatar. Ceux-ci doivent être remplacés à l’horizon 2020 par le Dassault Rafale.

Taïwan

La Republic Of China Air Force a acquis deux versions différentes du Mirage 2000.

  • Le Mirage 2000-5EDI, reçu en unité à hauteur de 12 exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et de transformation opérationnelle.
  • Le Mirage 2000-5I, reçu en unité à hauteur de 48 exemplaires à partir de 1996 pour des missions de défense aérienne, d’interception, et d’attaque au sol.
Mirage 2000EDI au roulage.

Les Mirage 2000-5 taïwanais sont principalement affecté aux missions de combat aérien face à la chasse chinoise.

Avec neuf pays utilisateurs à son compteur le Mirage 2000 est le « plus faible » des succès de Dassault. Cependant il a su conquérir de nouveaux clients et asseoir (définitivement ?) la suprématie aéronautique française sur le reste de l’Union Européenne.

Autres parties du dossier

Explorez l'ensemble du contenu du dossier...


Autres dossiers à consulter