Au menu de ce nouvel épisode de notre saga : la Thaïlande et plus particulièrement l’aviation légère de son armée. Pas si légère que ça d’ailleurs comme vous allez pouvoir vous en rendre compte. Mais même si les matériels de la Royal Thai Army peuvent sembler impressionnant, il faut savoir relativiser : elle les possède à parfois en tout petit nombre.

Focus donc sur cette aviation terrestre si particulière, composée aussi bien d’hélicoptères en tous genres que d’avions et même à réaction. Comme vous allez vous en rendre compte la Royal Thai Army a calqué une partie de son matériel sur l’US Army mais pas uniquement.

En l’absence de nomenclature propre ces aéronefs, avions et hélicos, vous sont présentés dans l’ordre alphabétique des constructeurs.

  • Agusta-Westland AW139, hélicoptère de liaisons et de transport d’état-major, présent fin 2016 à hauteur de cinq exemplaires de la version AW139A.

  • BAe Jetstream, avion de transport de personnels, de transport d’état-major, et d’évacuation sanitaire, présent fin 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version Jetstream 41.

  • Beechcraft 1900, avion de transport de personnels et d’état-major, présent fin 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version 1900D.

  • Bell 206 Jet Ranger, hélicoptère de liaisons, d’observation, et d’entraînement avancé, présent fin 2016 à hauteur de 26 exemplaires des versions 206A et 206B.

  • Bell 212, hélicoptère de transport et d’assaut, présent fin 2016 à hauteur de 52 exemplaires de la version 212A.

  • Bell 412, hélicoptère de transport d’état-major et de soutien à la famille royale, présent fin 2016 à hauteur de trois exemplaires de la version 412EP.

  • Bell AH-1 Cobra, hélicoptère de combat et de lutte antichar, présent fin 2016 à hauteur de six exemplaires de la version AH-1F.

  • Bell UH-1 Iroquois, hélicoptère de transport, d’assaut, et d’évacuation sanitaire, présent fin 2016 à hauteur de 50 exemplaires de la version UH-1H.

  • Casa C-212 Aviocar, avion de transport léger et de soutien aux opérations spéciales, présent fin 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version C-212-300M.

  • Cessna T-41 Mescalero, avion d’entraînement basique et de liaisons, présent fin 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version T-41D.

  • Embraer ERJ-135, avion de transport d’état-major et de soutien à la famille royale, présent fin 2016 à hauteur de deux exemplaires de la version ERJ-135LR.

  • Enstrom F280, hélicoptère d’entraînement intermédiaire et avancé, présent fin 2016 à hauteur de 16 exemplaires de la version F280M.

  • Eurocopter AS-550 Fennec, hélicoptère de combat et d’appui aérien rapproché, présent fin 2016 à hauteur de huit exemplaires de la version AS-550C3.

  • Eurocopter EC645, hélicoptère de transport d’état-major, de soutien à la famille royale, d’évacuation sanitaire, de liaisons, et de soutien aux opérations spéciales, présent fin 2016 à hauteur de 14 exemplaires des versions EC645, UH-72A, et H145.

  • Hughes TH-55 Osage, hélicoptère d’entraînement basique et d’observation, présent fin 2016 à hauteur de 54 exemplaires des versions TH-55A, Model 269, et Model 300.

 

  • Mil Mi-17, hélicoptère de transport, d’assaut, et de soutien aux opérations spéciales, présent fin 2016 à hauteur de cinq exemplaires de la version Mi-17V5.

  • Sikorsky UH-60 Blackhawk, hélicoptère de transport et d’assaut, présent fin 2016 à hauteur de 16 exemplaires des versions S-70A, UH-60L et UH-60M.

Jusque récemment la Royal Thai Army utilisait également deux Beechcraft Super King Air 200, mais ces avions ont été reversés à la force aérienne dans le cadre d’une série de restructurations générales. Les généraux de l’armée thaïlandaise cherche depuis quelques temps à trouver un successeur aux deux Casa C-212-300M.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom