Voilà une pierre de plus apportée à l’édifice de ceux qui au Pakistan prônent un retrait rapide des Dassault Mirage III et Mirage 5 encore en service. Ce mardi 2 mai 2017 un avion de combat Mirage III monoplace appartenant à la Pakistan Air Force s’est écrasé lors d’un vol d’entraînement à la défense aérienne, son pilote s’en est sorti indemne ayant réussi son éjection. Ce n’est malheureusement pas la première fois qu’un des célèbres deltas français se crashe dans la région.

L’avion incriminé est un des quarante-trois Mirage IIIO achetés de seconde main en 1988 et gréés pour la défense aérienne et l’attaque au sol. Il a été totalement détruit dans l’accident, sa chute n’ayant occasionné aucun dégât particulier, l’impact avec le sol se faisant dans une zone rurale sans habitation aux alentours. De ce fait aucune victime n’est à déplorer.

Le siège éjectable a correctement fonctionné. Ce qui en soit est déjà un exploit puisque les Pakistanais ont conservé ceux d’origines livrés entre 1963 et 1965 aux Australiens. C’est dire si ces sièges ne sont pas d’une toute première jeunesse.

Les Mirage III et Mirage 5 pakistanais doivent demeurer en service jusqu’en 2025 année au cours de laquelle le pays disposera de sa pleine dotation en JF-17 Thunder.

Photo © Pakistan Air Force.

Publicité

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour
    Depuis le changement de présentation des articles d’avions légendaires, la photo principale illustrant l’article n’est plus visible,,occultée par ledit bandeau titre!
    par exemple, la photo illustrant un mirage 3 pakistanais ne montre que l’antenne de dérive et un beau ciel bleu! serait il possible de répéter l’image dans l’article afin de visualiser celle ci?
    ps: pb déjà signalé en retour à Gaetan mais sans réponse depuis la mise à jour du site
    merci pour votre réponse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom