C’est une des plus impressionnantes voilures tournantes contemporaines qui prend sa retraite. Ce lundi 19 octobre 2020 l’US Marine Corps a officiellement annoncé qu’il retirait du service ses derniers hélicoptères de combat Bell AH-1W Super Cobra. Cet hélicoptère en service depuis le milieu des années 1980 a été remplacé depuis quelques années par la version AH-1Z Viper bien plus moderne. Cependant des exemplaires vendus à l’export volent toujours à Taïwan et en Turquie.

Bell AH-1W Super Cobra en exercice en 2019.

C’est en effet en 1986 que le Bell AH-1W Super Cobra était entré en service dans l’US Marines Corps. Son rôle à l’époque était double. En premier lieu il devait remplacer les AH-1J Sea Cobra en service depuis une quinzaine d’années et ayant connu les combat de la guerre du Vietnam. En second lieu les Super Cobra «Whiskey» comme on les appelait communément devaient permettre de muscler la mission d’appui tactique et de lutte antichar auprès des marines américains. En effet ils disposaient d’une avionique leur permettant d’opérer par tous temps, de jour comme de nuit. Ils avaient été conçu notamment en tirant les enseignements de l’intervention américaine sur l’île de la Grenade à l’automne 1983.

Pour l’US Marines Corps le Bell AH-1W Super Cobra aura permis de se maintenir à un haut niveau de professionnalisme à une époque où l’US Army s’équipait massivement en McDonnell-Douglas AH-64A Apache. La fin de la guerre froide quatre ans après l’entrée en service des Super Cobra «Whiskey» faillit bien tuer l’hélicoptère. Mais de machine antichar d’appui tactique il s’est mué petit à petit en véritable hélicoptère de combat.
Tempête du Désert en 1991 contre les forces de Saddam Hussein puis la guerre contre le terrorisme décidée après les attaques du 11 septembre 2001 en firent une machine très appréciée des équipages. De pur casseur de chars soviétiques il était devenu une redoutable machine dans la guerre asymétrique.

Patrouille de Bell AH-1W Super Cobra en mission en 2017.

Mais forcément toutes les belles histoires ont une fin. Amorcée il y a dix ans, en septembre 2010 par l’entrée en service du AH-1Z Viper, elle a trouvé son aboutissement ce lundi 19 octobre 2020. L’US Marines Corps tourne donc une des plus belles pages de l’histoire des hélicoptères militaires. On ne verra plus un Super Cobra «Whiskey» décoller du pont d’envol d’un porte-aéronefs de l’US Navy pour aller délivrer le feu contre les forces ennemies.
Adieu l’artiste.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom