Aujourd’hui c’est samedi et donc c’est le jour de la photo du weekend. Cette semaine direction l’Atlantique nord et plus particulièrement au large de la côte est des États-Unis. Ce cliché montre deux Lockheed-Martin F-35B Lightning II en cours d’essais nocturnes à bord du nouveau porte-avion britannique HMS Queen Elizabeth. Les jeux de lumières donnent une ambiance très particulières à cette photo, d’où son choix. On a là presque une vision de science-fiction, d’anticipation.

Remarquez notamment la tuyère de réacteur du F-35B Lightning II au second plan.
Bien entendu ce cliché a été réalisé durant les essais d’appontage et de décollage de ces avions sur le bâtiment britannique. Un cliché à mon sens pas comme les autres que l’on doit au talent d’un photographe mandaté spécialement par l’avionneur.

Photo © Lockheed-Martin

Publicité

8 COMMENTAIRES

  1. C’est indubitablement un beau cliché avec un timing parfait, l’ambiance à LEDs du pont d’envol et les lignes minimalistes des îlots créent une ambiance, je trouve également, assez unique et épurée par rapport à celles d’autres porte-avions.
    Et plus important, deux grands symboles pour les sujets de Sa Majesté qui y sont présentés (une bonne photo de promo, en somme !).

    Le F35B, leur appareil le plus moderne qui entre en service au compte-gouttes dans la RAF (même si ceux-ci appartiennent à l’USMC), et le Queen Elizabeth, premier d’un futur duo de porte-avions ultramodernes (même si à propulsion classique et STOBAR, mais là n’est pas le débat) ; autant d’atouts qui redonneront à l’aéronavale britannique une vraie cure de jouvence en termes opérationnel ET d’image après quelques années bien difficiles depuis le retrait des Harrier / SeaHarrier et la décomission de l’Ark Royal.
    Prochaine étape : un F35B aux « couleurs » (si l’on peut dire, en tons de gris…) de la RAF sur le Queen.

    • « d’un futur duo de porte-avions ultramodernes  »
      Pas sûr pour le 2nd Prince of Wales qui n’est pas encore prévu pour accueillir des avions, c’est pour l’instant un porte hélicos

      • Oh ? Il est pourtant bien avancé niveau construction, et, fait important, possède déjà son tremplin comme son sister-ship le QE, ça me semble déjà une bonne indication. Et je lis ça et là dans des articles UK qu’il est toujours fait mention du tandem F35 / Merlin pour ce second navire.
        Certes j’ai lu comme vous qu’avec la décommission de l’HMS Ocean, la Royal Navy perdrait sa capacité amphibie et que le Prince of Whales pourrait être légèrement modifié en ce sens, mais en tout état de cause il ne perdrait pas pour autant sa capacité F35 (à la façon des porte-hélicoptères US qui ont toujours compté -avec les Harrier et désormais les F35B- un détachement combat volant sur jet). D’ailleurs, ces modifications ne seraient pas si importantes que cela, le Pince of Whales restant un porte-avions avant tout, avec certaines capacités amphibies, mais loin de celles d’un porte-hélicos classique (avec péniches) de type Mistral / Wasp.

        Source ThinkDefense.UK : « HMS Prince of Wales is set to receive some additional changes from HMS Queen Elizabeth to make her more suited to amphibious operations.
        These have not been publicly defined although the scope is likely to be relatively modest.
        Although the new carriers will be worlds apart from HMS Ocean in pretty much every aspect, it should be noted they will not be able to embark any landing craft. There will be no separate vehicle hangar or vehicular access to the sea via a support pontoon. There is some potential for modifications to allow LCVP’s instead of ships boats but this seems unlikely.
        In essence, they will be firmly aviation only. »

        Mais c’est à suivre, cela dit.

  2. Macron et Parly auraient fait allusion à une étude de faisabilité pour un second porte-avion nucléaire ! Enfin comme si cela n’avait pas déjà été fait ! lol

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom