C’est une semaine particulièrement importante pour les célèbres chasseurs-bombardiers américains au sein de la Royal Australian Air Force : c’est leur dernière ! En effet c’est en cette toute fin novembre 2021 que les derniers McDonnell-Douglas F/A-18A/B Hornet encore en dotation en Australie sont mis à la retraite. En fait une partie de la flotte a déjà été revendue sur le marché de seconde main depuis 2019. Ces avions furent acquis il y a 40 ans afin de remplacer les Dassault Mirage IIIO d’origine française.

Commandés en octobre 1981 les McDonnell-Douglas F/A-18A/B Hornet arrivèrent en unité entre octobre 1984 et mai 1990. Une partie de la commande fut assemblée localement par GAF, alors sous contrat avec l’avionneur américain. Ces chasseurs-bombardiers permirent à la Royal Australian Air Force une véritable montée en puissance vis-à-vis des Dassault Mirage IIIO qu’ils remplaçaient. La charge offensive était quasiment doublée tandis que le rayon d’action, hors ravitaillement en vol, augmentait de 80%.

Si l’Australie ne fut pas le premier client export du F/A-18 Hornet, honneur qui revint au Canada, ce fut sans doute le client le plus fidèle à l’avion. En effet quand elle se rendit compte que sa flotte commençait à vieillir la RAAF prit la décision de commander vingt-quatre Boeing F/A-18F Super Hornet dérivés du fameux chasseur. Il existait ainsi une forme de continuité au sein des formations de la chasse australienne.

Hormis des interventions flashs en Afghanistan en 2001 et en Irak deux ans plus tard les F/A-18A/B Hornet australiens eurent surtout un rôle de défense aérienne et d’interception. Ce qui les épargna relativement, malgré la rudesse du climat chaud et sec australien. De ce fait ces avions étaient relativement protégés et disposaient d’un bon potentiel. Ce qui poussa Australiens et Canadiens les uns vers les autres. Les seconds rachetant aux premiers des avions qui avaient encore un fort potentiel d’heures de vol. Les Hornet australiens permirent de soutenir l’action des mythiques CF-188 Hornet canadiens.

Les derniers F/A-18A/B Hornet australiens, ceux-là même qui quittent le service actif ce lundi 29 novembre 2021 ne vont pas finir à la casse ou dans un désert aride. Ils vont rejoindre un contractor américain qui les a d’ores et déjà rachetés.
Désormais la chasse australienne s’articule autour de deux modèles d’avions de combat : les biplaces Boeing F/A-18F Super Hornet déjà cités ainsi que des monoplaces Lockheed-Martin F-35A Lightning II.

Photos © Royal Australian Air Force.

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom