Beaucoup le pensaient dépassé et trop vieux pour pouvoir s’opposer aisément à la concurrence européenne. Mais visiblement il n’en est rien. Au cours du mois de septembre le constructeur américain MD Helicopter a enregistré coup sur coup deux contrats pour son hélicoptère léger de reconnaissance et d’appui aérien rapproché MD-530 Cayuse Warrior. Même si au total ce ne sont que douze machines qui ont été vendues, elles l’ont été à deux clients différents. De quoi permettre à ce petit hélicoptère, lointain dérivé de l’OH-6 Cayuse de la guerre du Vietnam de rester au top !

En premier lieu c’est la force aérienne kényane qui a acheté six MD-530F de reconnaissance armée. Des hélicoptères qui viendront s’ajouter à la trentaine de MD-500 Defender plus anciens actuellement en dotation. Des hélicoptères qui à l’horizon de l’été prochain permettront de renforcer les moyens de lutte anti-terroriste du Kenya. Ces MD-530F seront livrés avec une possibilité d’emport de moyens de reconnaissance tels un FLIR couplé à une caméra thermique. Mais surtout ils seront armés, de mitrailleuses en nacelles latérales. Des armes fabriquées en Belgique.

L’autre client annoncé récemment par MD Helicopter est le Liban qui a lui aussi acheté six exemplaires, mais au standard MD-530G bien plus guerrier. Cet hélicoptère léger d’attaque s’apparente quasiment à une version export de l’AH-6 Little Bird. Ses exemplaires achetés doivent eux être livré dans le courant du premier semestre 2020. Ils permettront de mettre à la retraite les sept derniers exemplaires de l’hélicoptère français Aérospatiale SA.342 Gazelle, des appareils qui lui avaient été livrés au début des années 1980 et qui sont désormais particulièrement usés.
Leur armement tournera autour de paniers à roquettes et de mitrailleuses du type minigun, le tout également couplé à un FLIR.

Ces deux contrats sont aussi un excellent signe pour l’hélicoptériste américain en proie à la concurrence toujours aussi forte des Européens. Airbus Helicopters et Leonardo, avec respectivement le H125M Fennec et l’AW.109 Power, sont effet de redoutables adversaires pour le MD-530 américain.

Photo © MD Helicopter

Publicité

3 COMMENTAIRES

  1. Ce que je retiens de cet hélicoptère c’est que c’est l’hélicoptère qui m’a fait rêver plus jeune à travers la série policière allemande « le clown » avec « Dobbs » à ses commandes.

      • C’est vrai que les années 1980 ont été riches en hélicos dans les séries télés américaines diffusées en France : Magnum et le Hughes 500, Riptide et le Sikorsky S-58, Matt Huston et son Hughes 269, et forcément Supercopter !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom