Presque un demi-siècle que ces hélicoptères volent en Inde, et il est désormais temps de leur trouver un successeur. L’état-major de l’Indian Navy vient d’annoncer son intention d’acquérir un lot de vingt-quatre hélicoptères de combat naval Sikorsky MH-60R Seahawk afin de remplacer ses Westland Sea King Mk-42. Des hélicoptères de nouvelle génération qui devraient être commandés d’ici la fin du premier semestre 2019 et seront livrés à partir de 2022. À terme la marine indienne aimerait également se séparer de ses Kamov Ka-28 de facture soviétique.

Mais la priorité pour l’instant c’est de voir partir les vingt-cinq derniers Westland Sea King Mk-42B et Mk-42C actuellement utilisés pour à peu près tout et n’importe quoi. Car dire que l’hélicoptère de construction britannique est ultra-polyvalent en Inde est encore très en dessous de la réalité. De la lutte anti-sous-marine aux missions de recherches et sauvetages en mer en passant par le transport utilitaire, ils sont sur tous les front depuis le début des années 1970.

Seulement voilà ils sont de plus en plus onéreux à entretenir et trouver des pièces détachés devient un véritable calvaire, même si l’Indian Navy en a racheté en 2015 auprès de la Royal Air Force. Alors oui les marins indiens vont s’en séparer, comme ils se sont séparés il y a quelques années de leur poignée de Sikorsky UH-3H, ces Sea King de facture américaine non armés et utilisés pour des missions de transport.
Car même en Inde on ne peut pas tout rafistoler.

Alors forcément les Indiens se tournent vers leur nouveau meilleur ami dans la fourniture de matériels de défense : les États-Unis. Du coup ce sera logiquement le Sikorsky MH-60R Seahawk. Mais que les affolés se rassurent l’hélicoptère américain n’a pas vaincu de machines européennes ou russes, il ne les a simplement pas affrontés. L’Inde a choisi son hélicoptère sans l’opposer à l’AW.159 Wildcat ou au NH-90 NFH Caïman.

À partir de 2022 donc nous devrions commencer à voir apparaitre les premiers Seahawk aux marquages indiens. Malheureusement il y a fort à parier qu’ils seront moins exotiques que les vénérables Sea King Mk-42. Mais bon l’évolution est à ce prix.

Photo © Indian Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom