Il demeure le plus violent et le plus important feu de forêt de l’histoire californienne. Alors qu’il a officiellement été maîtrisé la semaine dernière le Camp Fire suscite désormais une réflexion au sein de l’état major de la garde nationale de Californie sur comment combattre à l’avenir plus efficacement ces feux avec des moyens aériens normalement conçus pour les opérations de guerre. Une meilleure adaptation des moyens aériens dans un futur proche est donc clairement en jeu. Une interrogation qui entre en résonance avec l’actualité et les débats en Pologne sur l’avenir de notre planète.

Bambi bucket vu depuis un Blackhawk californien.

Car entre le jeudi 8 et le lundi 26 novembre 2018 inclus les équipages d’hélicoptères de l’US Army National Guard de Californie n’ont pas compté leurs heures. Malgré un engagement sans faille ce sont 88 personnes qui ont trouvé la mort tandis qu’un peu plus de 65050 hectares de nature partaient en fumée.
Mais déjà dans ce vaste état plusieurs voix se sont élevées pour souligner les faibles moyens des femmes et des hommes de la garde nationale.

Il faut dire que les bambi bucket d’à peine 1730 litres qu’emportent les Boeing Vertol CH-47 Chinook et Sikorsky UH-60 Blackhawk semblent largement sous-dimensionnés. Surtout au regard des premiers d’entre-eux. Des essais avaient été menés il y a quelques années avec des équipements deux fois plus volumineux permettant ainsi aux birotors d’attaquer plus efficacement les flammes mais faute de budget suffisant ils ne furent jamais achetés.

En mission !

Désormais donc des pistes sont à l’étude pour améliorer la lutte anti-feu depuis ces hélicoptères de manœuvres et d’assaut. Un changement de doctrine qui pourtant ne se fera pas sans heurt. Car reste qu’une fois encore, et même si la Californie est un des états américains les plus riches, le nerf de la guerre c’est le dollar ! Et en ces périodes de restrictions il manque. D’autant que l’administration Trump ne semble pas forcément concernée par les questions de réchauffement climatique. Or on sait que ce dernier est responsable non pas des feux de forêts mais de leur multiplication dans le temps.

Photos © California National Guard.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom