Le 15ème Wing de la Composante Air se prépare d’ores et déjà à l’arrivée de l’avion-cargo européen. La remise à Bruxelles du récent rapport de la commission de la défense pour 2019 confirme que les deux premiers Airbus Defense & Space A400M Atlas seront livrés en 2020. L’aviation belge possèdera sa pleine dotation de sept machines en 2023. Des avions qui permettront à cette petite force aérienne de disposer de moyens de transport tactique à long rayon d’action.

Déjà ce vendredi 21 décembre 2018 la 20ème Escadrille annonçait le retrait du service de son Lockheed C-130H Hercules codé CH-10. Un avion qui volait depuis sa livraison au début des années 1970 et avait accumulé plusieurs milliers d’heures de vol en Europe et en Afrique pour les besoins belges. Car dans la Composante Air ces quadrimoteurs à turbopropulseurs remplissent des missions très différentes, qui dans l’Armée de l’Air serait le fait d’avions aussi différents que les Casa CN-235, les Transall C.160R, et bien sûr les Hercules.

Autant dire qu’ils sont particulièrement usés, et ce malgré le travail remarquable des ingénieurs et techniciens de Sabena Technics qui entretiennent ces avions en plus de leurs mécanos attitrés. Il n’est pas un jour en Belgique sans qu’un C-130H Hercules ne soit en vol.

Du coup sur la base aérienne de Melsbroek, en banlieue nord de Bruxelles, les futurs Airbus Defense & Space A400M Atlas sont vraiment très attendus. Et donc ce sont deux avions qui seront livrés en 2020, trois l’année suivante, un en 2022, et encore un dernier en 2023. Au total ce sont donc sept avions de nouvelle génération qui remplaceront les actuels Hercules.

Outre ses besoins naturels, comme n’importe quelle force aérienne dans le monde, la Composante Air engage régulièrement ses avions-cargos pour des missions internationales. Actuellement un de ses C-130H Hercules est par exemple exploité dans le cadre du soutien à la MINUSMA au Mali. Les futurs A400M Atlas devront eux-aussi être aussi adaptables.
Mais à n’en pas douter les Belges bénéficieront du retour d’expérience de leurs homologues britanniques et français, notamment sur les terrains d’opérations extérieures.

Photo © Airbus Defense & Space.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom