C’est la bonne nouvelle qu’a reçu Lockheed-Martin en cette fin d’année 2018. La force aérienne néerlandaise envisage d’acquérir entre quinze et dix-huit nouveaux jets de combat F-35A Lightning II. Actuellement les militaires cherchent des crédits afin de concrétiser cette volonté. Ces futurs avions viendraient s’ajouter aux trente-sept déjà commandés et dont les livraisons ont commencé depuis maintenant deux ans et demi.

Il faut dire que c’est dès la mi-2019 que la Koninklijke Luchtmacht doit déclarer opérationnelle ses premiers Lockheed-Martin F-35A Lightning II en remplacement des plus vieux de ses General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon. De nouveaux jets de combat qui feront entrer les Pays-Bas dans l’ère de la chasse furtive. À la différence de nombreux autres Européens les Néerlandais ne sont nullement tombés dans la facilité du bashing vis à vis du Lightning II. Ils sont même plutôt bienveillants à son endroit. En fait les médias locaux attendent de pouvoir juger sur pièce avant de se prononcer.

C’est aussi pour cela que les militaires néerlandais ont bon espoir que leur vœu de nouveaux Lockheed-Martin F-35A soit exaucé. Car les parlementaires d’Amsterdam sont globalement moins hostiles à ce chasseur de nouvelle génération que bon nombre de leurs coreligionnaires des pays voisins. C’est aussi ça la mentalité hollandaise.

Cette nouvelle commande pourrait se concrétiser donc dans les prochains mois, afin que la Koninklijke Luchtmacht puisse disposer de ces futurs avions supplémentaires aux alentours de 2023-2025. Pour autant le nombre d’avions désiré n’est pas clairement arrêté. On parle de quinze à dix-huit machines, et certainement d’au moins un simulateur supplémentaire.
Cette volonté de nouveaux avions de combat est estimée dans le pays à environ deux milliards d’euros, et pourrait bien gréver d’autres programmes de défense juger indispensables notamment au niveau naval et terrestre.
Pour autant le ministère de la défense des Pays-Bas y est actuellement très favorable, ce qui pourrait vraiment jouer en sa faveur.

Moulins et polders, pas de doute ce F-35A Lightning II survole la Hollande.

C’est donc dans le courant 2019 que nous saurons si le succès du Lockheed-Martin F-35A Lightning II en Europe se concrétise un peu plus avec cette commande additionnelle néerlandaise. Affaire donc à suivre.

Photos © Lockheed-Martin.

Publicité

11 COMMENTAIRES

  1. C’est vrai que 37 exemplaires, cela faisait peut-être un peu juste…
    Le F-35 a dépassé l’exploit commercial du F-16 en son temps, en amalgamant autour de lui de nombreuses forces aériennes européennes (Royaume-Uni, Pays-Bas, Norvège, Danemark, Belgique, Italie).
    Qu’on le déplore, ou non, c’est un fait.

    • Même le jour de Noël il y a des gens comme vous pour troller ? Non parce que là dans votre commentaire on ne trouve aucune allusion à l’aéronautique. Par contre vous donnez votre avis sur la politique politicienne. Du coup forcément à la prochaine incartade je vous modérerais avec le plus grand plaisir.

  2. Un peu de patriotisme, voir de chauvinisme, aéronautique européen ne peut pas faire de mal à notre industrie.
    Des bastions nord atlantiques comme la Belgique et la Hollande, et pourtant qui ont fait partie des états fondateurs de la CEE, font des choix qui nous tiennent en état de dépendance vis à vis de USA qui ne se sont pas toujours montrés des alliés fidèles militaires ou économiques.
    Nous devons mettre la main au portefeuille pour nous armer, mais avec des produits made in USA, dans l’esprit de Trump.

    • Juste comme ça en passant, dites moi en quoi votre commentaire a quoi que ce soit à voir avec l’aéronautique ? Donc la prochaine fois rectifiez le tir ou bien vous serez modéré.

      • Les aspects géo-politiques et géo-économiques de ventes d’avions, et plus généralement de matériels, militaires sont certes annexes, mais font quand même partie des discussions sur l’aéronautique militaire.

        • Donc vous êtes prévenu : la prochaine fois vous serez modéré puisque vous ne parlez de que géopolitique et de géoéconomie. Ici nous sommes un site aéronautique. La différence est notable !

  3. Il le veule tous mais y pas conpris qu il y avait pour moin chez notre cher rafale qui le le remporte haut la main c est le meilleur c est normal il est francais

  4. Sauf erreur de ma part, les Pays-Bas ont été les premiers en Europe à recevoir des F35 de série basés sur leur sol, deux exemplaires arrivaient fin mai 2016 et 2 semaines plus tard participaient à un show aérien avec pyrotechnie, un mois avant même la présentation officielle de Farnborough et du RIAT (et un an avant le Bourget 2017).
    https://www.youtube.com/watch?v=7XeViHEWzLk

    Alors que de nombreux participants au programme F35 avaient graduellement diminué ou annoncé diminuer le nombre d’appareils à livrer au fil des ans, des retards, des coupes budgétaires et l’envolée des prix du programme (tout est concomitant), contre toute attente les premiers retours d’utilisation semblent montrer que l’avion donne satisfaction, et des gouvernements naguère frileux rattrapent le tir en revoyant leur copie à la hausse. Il y a aussi sans doute une part de pragmatisme et de géopolitique là-dedans, mais elles ne peuvent à elles seules expliquer ces nouvelles commandes, soyons réalistes, objectifs (et beaux joueurs ?!).

    Israël, le Japon, et maintenant les Pays-Bas ont franchi le pas. L’Australie en parle. Ce n’est peut-être pas fini.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom