Bucarest n’en finit pas d’adapter son aviation militaire aux normes de l’OTAN. Les ministères roumains et portugais de la défense viennent de tomber d’accord sur la revente de cinq avions de combat General Dynamics F-16MLU Fighting Falcon. Quatre sont des monoplaces et le cinquième est un biplace. Le contrat s’élève à 130 millions d’euros.

Il était dans les tuyaux depuis quelques mois et a été officiellement finalisé en cette fin janvier 2020. Ce sont donc quatre General Dynamics F-16A Fighting Falcon et un F-16B que le Portugal a revendu à la Roumanie, avec l’accord du gouvernement américain. Tous sont au standard MLU, pour Mid-Life Update à l’instar des avions en service en Belgique ou encore aux Pays-Bas.
Quatre d’entre-eux, trois monoplaces et l’unique biplace, seront livrés au cours du dernier trimestre de 2020. Le cinquième suivra début 2021.

En parallèle les ministères américains et roumains poursuivent les négociations autour de la revente de trente-six avions plus modernes. Ils s’agit d’ex F-16C/D Block 30/32 ayant jusque là appartenu à l’US Air Force. Trente monoplaces et six biplaces qui permettraient de remplacer efficacement les Mikoyan-Gurevitch MiG-21 Lancer encore en dotation et totalement obsolètes.

La Roumanie n’en finit donc pas de se moderniser. Plusieurs médias locaux parlent désormais d’une possibilité à venir que le pays achète deux avions de ravitaillement en vol, des Lockheed KC-130T Hercules de seconde main. Il s’agirait d’avions récemment retirés du service par l’US Marines Corps suite à l’arrivée en unité de KC-130J plus récents. La totalité des pilotes roumains volant sur F-16MLU ex-portugais ont été formés aux procédures de ravitaillement en vol. Ils se sont formés auprès des Américains.

Actuellement donc les Roumains espèrent disposer d’une flotte de combat aérien entièrement dotée de F-16 Fighting Falcon aux alentours de 2022-2023. Dans tous les cas d’ici un an le pays possèdera dix-sept avions de ce type. De quoi retirer rapidement du service ses antédiluviens MiG-21 Lancer.

Photo © ministère roumain de la défense.

Publicité

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Arnaud,
    J’imagine qu’il doit être possible de greffer une perche sur les Hercule pour qu’ils soient compatibles avec les F-16
    (ou inversement installer une perche rétractable ou pas sur les F-16) mais je ne savais pas que cette configuration existait sur étagère sur KC-130 (ou pour les Falcon) ou va-t-il falloir la développer pour les besoins des Roumains ?

Comments are closed.