La photo de ce weekend devrait ravir les passionné(e)s de warbirds et d’histoire aéronautique puisque j’ai choisi pour vous rien moins qu’un des symboles de l’aviation durant la Seconde Guerre mondiale. Le bombardier moyen bimoteur North American B-25 Mitchell entra dans l’Histoire le 18 avril 1942 quand un groupe s’arracha du pont d’envol du porte-avions USS Hornet pour aller frapper Tokyo. On appela cet épisode le raid Doolittle du nom de celui qui en eut l’idée, l’immense James Doolittle.

Même si l’avion vu ci-dessus a été baptisé Doolittle Raiders il n’y participa nullement, et pour cause : il n’avait pas encore été produit au printemps 1942. Il s’agit en réalité d’un des quarante-sept TB-25N désarmés d’entraînement avancé à la radionavigation. Il ne combattit jamais !
Il est vu ici en novembre 2009 à l’occasion d’un vol célébrant les vétérans américains de la guerre 39/45. Il survole la ville de San Antonio, au Texas.

Photo © US Air Force.

Publicité

7 COMMENTAIRES

      • j’ai pas trouvé… pour accéder au poste avant, il faut passer sous le poste de pilotage (il faut vraiment pas être gros vu les tenues et blousons qu’ils portaient à l’époque). Par contre effectivement le poste avant est plus spacieux que l’arrière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom