Petit à petit Moscou refait son retard technologique en matière de furtivité aéronautique. Ce samedi 3 août 2019 le ministère russe de la défense a annoncé que le prototype d’avion sans pilote Sukhoi S-70 Okhotnik avait réalisé son vol inaugural. Peu d’informations ont filtré à son sujet, mais il semble s’être globalement déroulé de la meilleure manière possible. Désormais la voie s’ouvre donc à sa phase d’essais en vol en vue pourquoi pas de déboucher dans quelques années sur une fabrication en série.

Si on en croit les déclarations des généraux russes ce premier vol aurait duré une vingtaine de minutes et aurait permis à l’avion sans pilote d’atteindre une altitude de 600 mètres. Les phases de décollage puis d’atterrissage, traditionnellement les plus dangereuses lors d’un premier vol, semblent s’être déroulées sans encombre. Pour autant rien ne prouve que le train d’atterrissage ait été rétracté comme l’annoncent certains médias moscovites non-indépendants.
Car comme souvent avec la défense russe le souci dans ce premier vol c’est de démêler le vrai du faux, l’info de l’intox. Et ce n’est pas gagné !

Pour autant l’annonce officielle de ce premier vol laisse augurer que Sukhoi ait bien rattrapé le retard que la Russie avait accumulé depuis la chute de l’Union Soviétique en matière de drone. Du temps de la guerre froide, les rares avions sans pilote en service en URSS étaient des cibles volantes destinées à simuler la chasse de l’OTAN. Il s’agissait généralement d’engins peu fiables et construits en très petite série.
Ce n’était guère mieux sur le front des drones soviétiques de reconnaissance, seuls deux modèles semblent avoir réellement été produits en série : les Tupolev Tu-141 et Tu-143. Ce dernier a frôlé le millier d’exemplaires produits jusqu’à la chute du pouvoir marxiste.

Le souci c’est que donc la Russie a connu une véritable période de vache maigre en matière de drones entre 1990 et 2010-2015. Or vingt ans dans ce domaine c’est énorme ! Alors le Sukhoi S-70 Okhotnik sera t-il vraiment capable de concurrencer ses homologues américains ou européens ? Nous ne le saurons sans doute pas avant de longues années.
En tous cas c’est actuellement un des programmes russes les plus intéressants.

Photo © ministère russe de la défense.

Publicité

7 COMMENTAIRES

    • C’est un proto, ca ne figure donc pas forcement la version finale.
      La furtivite en tant que telle ne veut pas dire grand chose, elle est generalement associee a une facon de l’utiliser.
      Si c’est un drone de haute altitude, les machins qui depassent au dessus sont masques par la surface du vehicule.
      Mais c’est certain que qui peut le plus peut le moins.

    • Une signature IR comme un tatouage sur le visage !
      La mise au point des réacteurs semble être problématique en Russie car comme le SU-57 ils sont tous les deux propulsés par des réacteurs en remplacement de ceux prévus par le cahier des charges.
      D’où ces tuyères non dissimulées et génératrices de fortes températures. Pas furtif le S-70 !

  1. Assurant la maitrise des missiles hypersoniques , rendant dorenavant les portes avions obsolètes , les russes s’essaye à une discipline moins importante .

    • Parce que la Russie maîtrise la technologie des missiles hypersoniques maintenant ? Vous vous croyez sur Sputnik pour balancer ce genre d’info à la limite de la fake news ? Sans doute voulez-vous parler des Avangarde et Zircon. Ne nous prenez pas pour des gogos, rien ne prouve que les données avancées par les Russes ne soient pas autre chose qu’une grosse intox destinée à faire fantasmer les gogos et autres neuneus pro-Poutine.
      Mais merci pour cette prose assez rigolote Baboulinet, à défaut qu’elle soit crédible.

      • C’est l’aller simple en tôle qui est supersonique en Russie, pour toutes les pensées divergentes, surtout en public ! Du coup que ça fasse des petits mais les médias sont au pas !
        Tellement plus qu’en France mais certains aiment à penser que nous ne sommes pas en démocratie…N’est-ce pas la stratégie d’influence que la Russie essaie d’imposer en occident ? Tiens donc !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom