Après plusieurs semaines d’absence un nouvel opus de notre saga sur les forces aériennes. Et aujourd’hui nous prenons la direction de la zone des Caraïbes et plus particulièrement de l’île de Hispaniola. Nous allons ici nous intéresser à la Fuerza Aérea de la República Dominicana, ou FARD, c’est à dire la force aérienne dominicaine pour nos lecteurs non hispanophones.

Pour mémoire la Républicaine Dominicaine est avec la République d’Haïti un des deux pays se partageant l’île de Hispaniola. Et sa Fuerza Aérea de la República Dominicana est une des plus anciennes forces aériennes de la région puisqu’elle remonte à février 1948. Si durant quelques années elle aligna des chasseurs et des chasseurs-bombardiers comme le De Havilland Mosquito FB Mk-6 ou encore North American P-51D Mustang c’est aujourd’hui un passé révolu. Cette force aérienne dominicaine est aujourd’hui de taille assez modeste malgré la présence d’avions d’armes.

  • L’Aeromot AMT-200 Super Ximango, moto-planeur d’entraînement et de sélection, présent à l’automne 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version AMT-200S.

  • L’Aérospatiale AS.365 Dauphin 2, hélicoptère de transport de hautes personnalités, présent à l’automne 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version AS.365N.

  • Le Bell OH-58 Kiowa, hélicoptère de surveillance et de soutien opérationnel, présent à l’automne 2019 à hauteur de 10 exemplaires de la version OH-58C.

  • Le Bell UH-1 Iroquois, hélicoptère de transport et d’assaut, présent à l’automne 2019 à hauteur de 12 exemplaires de la version UH-1H.

  • Le Casa C-212 Aviocar, avion de transport léger, présent au printemps 2019 à hauteur de trois exemplaires de la version C-212-400.

  • Le Cessna 172 Skyhawk, avion d’entraînement de base et de surveillance, présent à l’automne 2019 à hauteur de trois exemplaires de la version 172E.

  • Le Cessna 210 Centurion, avion de liaisons et de communication, présent à l’automne 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version 210A.

  • Le Cessna U-206 Stationnaire, avion de liaisons et d’évacuation sanitaire, présent à l’automne 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version U-206A.

  • L’Eagle EA100, avion d’entraînement de base, présent à l’automne 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version EA100M.

  • L’Embraer A-29 Super Tucano, avion d’attaque au sol et de reconnaissance tactique, présent à l’automne 2019 à hauteur de huit exemplaires de la version A-29B.

  • L’ENAER T-35 Pillán, avion d’entraînement intermédiaire, présent à l’automne 2019 à hauteur de quatre exemplaires des versions T-35B et T-35D.

  • Le Piper PA-31 Navajo, avion de transport de hautes personnalités, présent à l’automne 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version PA-31-350.

  • Le Rockwell Turbo Commander, avion de transport léger et d’évacuation sanitaire, présent à l’automne 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version Turbo Commander 690B.

  • Le Sikorsky S-333, hélicoptère d’entraînement, présent à l’automne 2019 à hauteur de deux exemplaires de la version S-333A.

  • Le Tecnam P2006 MMA, avion de reconnaissance maritime et de recherches-sauvetages à longue distance, présent à l’automne 2019 à hauteur d’un unique exemplaire de la version P2006T.

Au cours de l’année prochaine la Fuerza Aérea de la República Dominicana attend la livraison d’un Airbus Helicopters H155 destiné au remplacement de son Dauphin 2 dans les missions de transport de hautes personnalités. De même la Dominique négocie actuellement avec les États-Unis l’achat de deux Bell 412HP de seconde main pour ses missions de recherches et sauvetages en mer, actuellement réalisées par les Huey d’assaut.
Il est à remarquer que si la majorité des aéronefs a su être repeinte aux couleurs de la FARD d’autres appareils ont conservé les anciens marquages FAD pour Fuerza Aérea Dominicana.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom