C’est le genre de quiproquo qui ferait perdre son latin à n’importe quel lettré. Récemment l’OTAN a décidé d’attribuer à l’avion de combat russe de nouvelle génération Sukhoi Su-57 le nom de code de Felon. Seulement voilà depuis plusieurs années de nombreuses publications annonçaient celui de Frazor… qui a comme par magie disparu. Il s’agit en fait d’une différence liée à l’industrialisation de la machine.

En effet depuis plusieurs années maintenant de nombreux bouquins mais également des sites internet très sérieux donnaient le terme Frazor comme nom de code OTAN pour le chasseur furtif Sukhoi Su-57. C’était en fait à la fois assez juste et totalement erroné ! Une petite explication s’impose.

Car quand les experts de l’OTAN ont identifié le prototype Sukhoi T-50, ils l’ont clairement vu comme les prémices d’un chasseur furtif à venir. D’où la décision de lui attribuer un nom de code en F comme fighter, c’est à dire chasseur dans la langue de Shakespeare. Et ils ont choisi celui de Frazor. Sauf qu’ils n’ont pas communiqué au-delà de la communauté professionnelle de la défense et de l’aéronautique sur le fait que ce surnom ne valait que pour l’avion tant qu’il demeurait à l’état expérimental.

C’est pourquoi la méprise a très vite existé. Pourtant ce n’est pas la première fois qu’un prototype recevait un nom de code par l’OTAN. La désignation de Flipper par exemple concerne un avion qui ne dépassa pas le stade du prototype : le Ye-152 datant de la guerre froide. Ou encore celle de Firkin pour le Sukhoi Su-47.

Et donc le mois dernier les experts de l’OTAN ont décidé d’attribuer au Su-57 de série la désignation de Felon. C’est donc uniquement comme tel que désormais l’avion sera nommé dans les publications faisant référence à l’organisation atlantiste.
Le souci c’est qu’à cause de cela pas mal de publications deviennent erronées. Vous remarquerez au passage que sur notre fiche du Su-57 nous avions évité soigneusement la référence à un quelconque code OTAN. Non pas que nous ayons une boule de cristal ou un abonnement chez madame Soleil mais une certaine expérience de la question.
Le Su-57 Frazor est donc mort, vive le Su-57 Felon.

Photo © ministère russe de la défense.

Publicité

7 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom