Ça commence a sentir vraiment très bon pour celui qui doit prendre la place du Fuji UH-1J Iroquois dans les rangs de la Rikujō Jieitai. Ce lundi 23 mai 2022 le porte-parole de l’industriel japonais Subaru a fait savoir que le premier hélicoptère de présérie UH-2 avait réalisé son vol inaugural quelques jours auparavant. Un premier vol qui intervient trois ans et demi après celui de son prototype. L’aéronef porte le serial 45001.

Que de chemin parcourut depuis ce mois de décembre 2018 lors du premier vol de celui que les Japonais appelaient encore l’UH-X. Dérivé du biturbine américain Bell 412EPi cet hélicoptère de transport d’assaut a été commandé à hauteur de 150 exemplaires par la Rikujō Jieitai, c’est-à-dire la force terrestre d’autodéfense du Japon.
C’est donc ce jeudi 19 mai 2022 que l’hélicoptère de présérie a volé depuis le centre d’essais d’Utsunomiya dans la banlieue nord de Tokyo. Un vol d’à peine une demi-heure durant lequel l’aéronef a démontré de bonnes qualités intrinsèques ne révélant surtout aucun défaut majeur. L’appareil est conforme au cahier des charges et surtout en configuration pour entrer en service dans les forces armées.

Il fait partie d’un premier lot de six appareils destinés à finaliser le programme pour le compte des militaires. Il ne s’agit plus d’une phase de développement industriel, celui-ci étant terminé depuis juin 2021, donc presque un an. Ces premières machines, donc dites de présérie, vont permettre à la force terrestre d’autodéfense du Japon de préparer la passation de flambeau entre l’UH-1J daté des années 1970 et ce nouveau UH-2A très marqué années 2020.
Parmi les principales innovations on retrouve un rayon d’action augmenté d’environ 75% et une sécurité accrue notamment par la généralisation des systèmes de vision nocturne dans les postes de pilotage ainsi qu’en cabine. Ainsi équipés ils feront entrer l’armée japonaise dans une nouvelle dimension. Pour autant les Subaru UH-2 ne sont pas destinés à la première ligne en cas d’engagement armé, contre la Chine ou contre la Russie, ce rôle revenant avant tout aux Mitsubishi UH-60JA Blackhawk. Pour autant ils pourraient intervenir en seconde ligne. Il est à noter que les UH-2 ont été doté du même système de communication que tous les hélicoptères japonais de première ligne, et notamment les Kawasaki OH-1 Ninja.

Bell et Subaru ont prévu de commercialiser à partir de début 2024 un Subaru-Bell 412EPx, version civile de l’UH-2. Destiné prioritairement au marché local japonais il pourrait par la suite être vendu à d’autres pays asiatiques. Quand au UH-2 si les six exemplaires de présérie entreront en service dès janvier prochain les versions de série ne devraient pas être opérationnelles avant le premier semestre 2024.

Photo © ministère japonais de la défense.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom