Des millions d’Américains ont suivi ce fait divers en direct. Ce mercredi 4 décembre 2019 au soir l’hélicoptère Air7HD, un Eurocopter AS.350B2 Écureuil, réalisait un reportage aérien au-dessus de la ville de Los Angeles quand il a été percuté de plein fouet par un drone de loisirs. Le pilote a été obligé de recourir à un atterrissage d’urgence afin d’éviter le crash, l’engin ayant frappé sa machine au niveau du rotor anticouple. Fort heureusement plus de peurs que de mal mais une enquête a été demandée par les autorités fédérales.

L’Eurocopter AS.350B2 Écureuil en question se trouvait à une altitude de 1100 pieds (soit environ 335 mètres) quand le pilote a ressenti un choc sur l’arrière de la machine. Très rapidement il a perdu une partie des commandes de l’hélicoptère, comprenant que le rotor anti-couple avait été endommagé. Dans un premier temps le pilote a cru à une collision aviaire. Il a alors décidé de poser son aéronef sur un petit parking à proximité, annonçant dans le même temps par radio son intention. Immédiatement un hélicoptère de la police de Los Angeles a été dépêché au-dessus de la zone tandis que les soldats du feu du LAFD étaient eux aussi alertés.
Le temps que les secours arrivent sur place le monoturbine s’était posé sans encombre. Pilote et passagers l’avaient évacué.

Lors du choc, à 19 heures 15, l’appareil porteur de l’immatriculation américaine N71HD réalisait un reportage aérien en direct pour le compte de la chaine de télé ABC. C’est la raison pour laquelle des millions d’Américains ont suivi en direct les péripéties du pilote et des deux journalistes ainsi que l’atterrissage en urgence de l’hélicoptère. Sur les réseaux sociaux beaucoup s’en sont émus tout en saluant le sang froid et le professionnalisme du pilote californien.

Après inspection de sa machine ce dernier s’est rendu compte qu’il n’avait pas été percuté par un quelconque volatile mais par un drone léger. Sans doute une machine achetée dans le commerce ou sur internet et utilisée à des fins de loisirs. Cependant aucun propriétaire ne s’est fait connaître après l’incident. Une double enquête a été demandée aux agents fédéraux du NTSB (le National Transport Safety Board) et à leur collègues du FBI.
L’administration américaine prend très au sérieux ce genre d’incident qui relève généralement d’une maladresse ou d’une méconnaissance des règles de sécurité aérienne.

Photo © ABC News.

Publicité

3 COMMENTAIRES

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom