Plus de peurs que de mal pour les deux pilotes de ces avions de travail agricole. Ce vendredi 24 avril 2020 au matin deux biplans tardifs Grumman G-164 Ag Cat se sont écrasés sur la plage de Saint-Pierre-la-Mer près de Narbonne. Les avions se rendaient dans le département des Pyrénées-Orientales pour une mission de démoustication. Les origines de ce double crash semblent désormais assez claires.

Partis de leurs bases de l’aérodrome de Candillargues dans l’Hérault les deux Grumman G-164 Ag Cat survolaient la commune de Saint-Pierre-la-Mer dans l’Aude quand l’accident s’est produit. En raison d’un plafond très bas et d’une brume persistante les pilotes des deux avions auraient décidé de réaliser un atterrissage d’urgence sur la plage de Saint-Pierre-la-Mer. Heureusement celle-ci était déserte en raison du confinement des populations. Il était alors 9 heures du matin.

Le premier avion s’est posé sur un sable trop mou. Les roues avants de son train d’atterrissage se sont enfoncées rapidement et le biplan s’est cabré en cheval de bois. Il s’est par la suite retourné. Son ailier n’a pas eu beaucoup plus de chances. Selon les premières informations révélées son train d’atterrissage aurait percuté une souche, l’endommageant lourdement. L’avion de travail agricole a terminé sa course sur le flanc.
Les deux pilotes ont réussi à s’extraire de leurs cockpits respectifs avant même l’arrivée des secours. Ils ne souffrent que de contusions légères.

Gendarmes et sapeurs-pompiers étaient sur place au bout de quelques minutes afin de sécuriser la plage. Ils voulaient s’assurer que le carburant ne risque pas de se répandre et de polluer l’espace naturel. Les produits de démoustication étant hautement biodégradables le péril était moindre. Une enquête diligentée par le parquet de Narbonne va être conduite par la GTA, la Gendarmerie des Transports Aériens.

Connus sous les immatriculations françaises F-GFBJ et F-GHNP ces deux biplans tardifs appartiennent à la société Delta 2, réputée pour son sérieux et son très grand professionnalisme. Cette entreprise qui a repris les actifs de feue la société Mid’Air aligne une flotte d’avions et d’hélicoptères de travail aérien, de lutte anti-incendies, mais également de liaisons.

Photo © Keypublishing.

NDLR : La photo d’illustration ne montre pas un des deux avions accidentés mais seulement un Grumman G-164 Ag Cat très similaire.

Publicité