Grosse déception pour les passionnés d’aviation de l’état hébreu. L’état-major de Heyl Ha’Avir a annoncé ce lundi 20 avril 2020 que la parade aérienne prévue ce mardi 28 avril était annulée en raison de la crise sanitaire du Covid19. Une centaine d’avions et d’hélicoptères devait ainsi célébrer la fête de l’indépendance d’Israël. C’est souvent aussi une occasion pour montrer la puissance de cette force aérienne très moderne.

La particularité de Yom Ha’atzmaout vient du fait que cette fête n’est pas à date fixe dans notre calendrier. Elle oscille ainsi généralement entre le 20 avril et le 15 mai. Dans le calendrier hébraïque il intervient le 5e jour du mois d’Iyar. Et cette fête est depuis les années 1960 l’occasion d’un défilé aérien attendu par de nombreux passionnés d’aviation autant que par les professionnels du secteur car il permet d’observer de près les aéronefs militaires en service dans ce pays.

Et cette année Heyl Ha’Avir avait prévu de mettre en avant son aviation de combat au travers de ses Boeing F-15I Ra’am, Lockheed-Martin F-16I Sufa et F-35I Adir. Bien entendu les moyens de renseignement aéroportés Gulfstream Aerospace G550CAEW étaient attendus eux-aussi. Indissociables en Israël des avions de combat les ravitailleurs en vol Boeing KC-707 et Lockheed KC-130H Hercules sont habituellement très applaudis.
Et fort évidemment les hélicoptères auraient du être de la partie, avec en première ligne les Boeing AH-64D Apache Longbow et Sikorsky UH-60L Blackhawk. Cette édition 2020 devait également marquer le dernier passage des fameux hélicoptères d’entraînement militaire Bell OH-58B Saifan, remplacés l’année prochaine par des AW.119Kx Koala italiens.

Cette année encore le F-35I Adir aurait du être une des vedettes de cette parade aérienne.

La décision d’annuler cet évènement très attendu par les nombreux fans d’aviation est bien sûr lié à la crise sanitaire mondiale. Les autorités civiles et militaires israéliennes craignent en effet ne pas pouvoir maintenir la distanciation sociale nécessaire dans les rues de Tel-Aviv, au-dessus desquelles passent habituellement ces avions d’armes.
Pour autant l’état-major envisage le passage d’un groupe d’hélicoptères de sauvetages accompagné d’un Lockheed C-130H Hercules sanitaire, des aéronefs mis en œuvre dans le cadre des opérations de lutte contre le Covid19. Cette mini-parade aérienne de moins d’une dizaine d’appareils rendrait ainsi hommage aux soignants. Un survol du littoral est envisagé, mais sans aucun passage au-dessus de zones urbanisées. Une sorte de pis-aller pour les amateurs du pays.

Photos © Heyl Ha’Avir.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom