C’est donc une très bonne nouvelle pour la Marine Royale Canadienne qui va retrouver une capacité aérienne à bord de ses frégates de classe Halifax. Ce mardi 16 juin 2020 le ministère canadien de la défense a annoncé la levée des suspensions de vols des hélicoptères Sikorsky CH-148 Cyclone. Cette interdiction de vol avait été décidée suite au terrible crash survenue durant une mission de souveraineté de l’OTAN en mer Ionienne. L’enquête sur ce drame progresse, grâce notamment au récent renfort de l’US Navy et de ses moyens d’investigations sous-marines.

Pour mémoire l’accident de ce CH-148 Cyclone avait causé la mort des six militaires canadiens se trouvant à bord. D’importants moyens de recherches européens et nord-américains avaient été déployés sur zone et grâce à un robot sous-marin appartenant à l’US Navy les investigations ont progressé énormément. Des éléments clés de l’hélicoptère ont été retrouvé au fond de la mer Ionienne, et notamment sa boite noire.

Dès lors le ministère canadien de la défense a décidé aux vues des expertises réalisées après l’ouverture de cette dernière d’autoriser la reprise des vols. Les Sikorsky CH-148 Cyclone vont donc désormais pouvoir reprendre leurs opérations du quotidien à bord des frégates canadiennes de classe Halifax. Pour mémoire ces hélicoptères biturbines réalisent aussi bien des missions de combat naval, que de recherches et sauvetages en haute mer.

Si les causes de l’accident survenu en avril 2020 semblent moins obscures aujourd’hui, il demeure encore des zones d’ombres. Le péril de pannes mécaniques a été écarté et désormais les enquêteurs canadiens se concentrent sur la conjugaison à la fois de mauvais paramètres de vol autant que d’une méconnaissance de l’équipage de ce type de risque.
Il semble que ce soit durant la phase d’approche de l’hélicoptère, peu avant son appontage que l’accident se soit produit. Pour autant les investigations doivent encore s’affiner et les experts rendront de nouvelles conclusions ultérieurement.

Cela fait donc un mois et demi que les frégates de la Marine Royale Canadienne voguait sans aucune capacité aéronavale, ce qui en 2020 est pour le moins précaire. Enfin pour une force navale puissance comme celle de nos alliés canadiens. Cette période de disette est donc terminée.

Photo © Aviation Royale Canadienne

Publicité

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom