C’est un problème sanitaire majeur pour les États-Unis. Ce vendredi 4 septembre 2020 l’US Navy a reconnu plusieurs cas confirmés de Covid19 parmi l’équipage de l’USS Ronald Reagan. Le navire américain patrouille actuellement dans la zone de la mer des Philippines et doit pour autant poursuivre ses missions du quotidien. D’autres porte-avions sont sous surveillance des services médicaux du Pentagone.

La découverte de ces malades du coronavirus Covid19 remonte en fait au jeudi 27 août 2020. Le cluster a été identifié parmi toutes les couches de l’équipage du simple marin à l’officier, et quelle que soit la spécialité. Deux médias américains annoncent d’ailleurs qu’au moins deux pilotes d’aéronefs sont parmi les cas infectés.
Fort heureusement aucun d’entre eux n’a dû être intubé et tous sont conscients. Dès la découverte de leur infection ils ont été mis à l’isolement. On ignore pourtant leur nombre exact, les sources oscillent entre onze et quatorze militaires américains.

Afin d’éviter de revivre le cauchemar de l’USS Theodore Roosevelt le pacha de l’USS Ronald Reagan a décidé, en concertations avec les autorités médicales américaines, d’évacuer tous les malades du bord. Un avion-cargo Grumman C-2A (R) Greyhound a de ce fait été spécialement aménagé pour accueillir ces passagers un peu particuliers. Le bimoteur à turbopropulseurs les a évacué vers la base navale américaine de Guam afin qu’ils soient pris en charge par l’hôpital militaire local.

C’est d’ailleurs la base de Guam qui est signalée comme potentiel zone de contamination de l’équipage du porte-avions. En effet la veille de la découverte des cas confirmés le bâtiment et son équipage y étaient en escale. Point important les marins américains avaient interdiction formelle de sortir de la base, une plage sécurisée leur était même réservée.

Une fois les malades évacués par le C-2A (R) Greyhound le porte-avions a pu reprendre ses activités du quotidien. Ses avions de combat Boeing F/A-18E/F Super Hornet et EA-18G Growler ont repris leurs ballets de catapultages et d’appontages. Et là encore les avions-radars Northrop-Grumman E-2D Advanced Hawkeye et les hélicoptères Sikorsky MH-60S Knighthawk assuraient leur soutien. Une forme donc de retour à la normal salvatrice pour les femmes et les hommes qui vivent à bord de l’USS Ronald Reagan.
Avant de revenir sur le bâtiment l’avion-cargo a été totalement désinfecté par les équipes de la base de Guam.

Jusqu’au bout de sa carrière le Greyhound saura servir les équipages de porte-avions américains.

Actuellement l’US Navy scrute la propagation du Covid19 parmi ses navires de guerre, avec une attention toute particulière sur les très stratégiques porte-avions et sous-marins.
En date du vendredi 4 septembre 2020 l’US Navy reconnaissait avoir eu 9060 cas confirmés du coronavirus, dont 1158 pour le seul porte-avions USS Theodore Roosevelt en mars dernier. Pour mémoire un membre de son équipage en était décédé.

Photos © US Navy.

Publicité

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom