Un peu d’autosatisfaction avec ce court article ? Non plutôt un constat. Ce samedi 5 septembre 2020 j’ai publié la fiche du bombardier de reconnaissance roumain IAR-37. Fait particulier, il s’agissait de ma 1000e fiche pour le site. L’occasion pour moi de répondre à la question que l’on m’a déjà posé plusieurs fois sur la page Facebook du site : comment on rédige une fiche ?

Comme d’autres j’ai rejoint l’équipe de rédaction du site il y a quatorze ans. Nous étions alors en 2006 et je fréquentais le forum de discussions du site. Je repense à François, Morgan, Christian et les autres. Tous des passionnés d’aviation tous des fondus de discussions et tous adeptes de ce site. Gaëtan nous a ouvert ses portes. Beaucoup en sont partis, moi je suis resté.
Et très rapidement j’ai proposé ma première fiche : l’avion d’entraînement français SOCATA TB.30 Epsilon. Forcément à l’époque le style était un peu ampoulé, très maladroit, et pas particulièrement des plus lisibles. Il fallait rôdé le truc.
Ah oui si un truc était déjà présent dans ma prose : les fautes d’accord et parfois d’orthographe. On est comme on est.

Et au fur et à mesure des semaines et des mois je me suis adapté, spécialisé même. Les avions et hélicoptères britanniques sont devenus ma spécialité, j’ai toujours eu une passion pour l’autre côté de la Manche. Son aviation n’y fait pas exception, je trouve que c’est la plus fascinante historiquement.
C’est ainsi que j’ai vraiment commencé avec les fiches.

Elles sont le cœur battant de ce site, bien avant les articles d’actualité que vous lisez au quotidien ou bien les mini-dossiers thématiques. Sans fiche aucune partie encyclopédique. C’est logique. Alors ma formation universitaire reprend le dessus quand je dois rédiger.

Donc comment se rédige une fiche ? Je ne peux y répondre que dans mon cas personnel. Ça peut être différent avec Gaëtan et Marcel.
Mes sources sont à environ 90% bibliographique, je fais très peu confiance au web. Les infos disponibles sur internet me permettent souvent seulement de confirmer celles que j’ai eu dans les bouquins. Et des livres j’en ai. Environ 250 à 270 au dernier comptage, à 70% en anglais et plusieurs milliers de revues et fascicules (Air Fan, Air Zone, Jets, Le Fana de l’Aviation, Air & Cosmos, Toutes l’aviation) là majoritairement en français.
Ensuite il faut savoir qu’une fiche demande au minimum une dizaine d’heures de travail, entre les recherches d’informations et le recoupement des données. Ensuite il faut trouver des photos publiables gratuitement.
Enfin il faut rédiger. Et là ça devient hard. Car il faut respecter les plans habituels de rédaction et bien se souvenir de la concordance des temps présent de l’indicatif avec passé composé et passé simple de l’indicatif avec imparfait. C’est ce second que je privilégie souvent.

Et c’est ainsi qu’en près de quatorze ans j’ai publié sur le site 1000 fiches, en plus des articles du quotidien, des mini-dossiers, des kézakos, et de quelques courtes biographies. Mais la fiche demeure l’exercice dans lequel je m’éclate le plus.

Voilà au travers de ce petit article post-IAR-37 vous avez gagné en transparence sur comment fonctionne ce site et comment j’en suis arrivé à vous proposer régulièrement, grâce à Gaëtan, un millier d’aéronefs différents. Rassurez-vous je ne m’arrêterais pas là, et mes coreligionnaires non plus.
Marcel prochaine étape pour toi : me rejoindre à 1000 !

Photo © San Diego Air & Space Museum.

PS : La photo en couverture représente une des fiches qui m’a donné le plus fil à retordre. Elle a pris plus de 40 heures à être réalisée.

Publicité

16 COMMENTAIRES

  1. félicitation pour ce travail.
    Et vivement les prochain,es fiches…

    je rebondi sur votre spécialité : les avions britanniques.
    pourriez me confirmer que pendant la 1ére guerre mondiale, les britanniques ont testé un avion dont la nacelle du mitrailleur était devant l’hélice ?

    et encore merci pour votre travail

  2. Bravo Arnaud ! Je ne sais pas combien de fiches j’ai rédigé, mais je suis sûrement très loin du millier ! L’aviation est une source intarissable d’inspiration, alors j’ai toujours quelques textes en rédaction. Je nous souhaite plein de belles années à venir avec Avions Légendaires et notre petite équipe de bénévoles.

  3. Des fautes d’accord il peut y en avoir…Il n’empêche, c’est toujours un plaisir de consulter le site, on y apprend une « foultitude » de choses….
    En trois mots : « Du beau boulot »

    Merci

  4. un super site pour de super infos j adore !!!! une fois j ai voulu faire un fiche pour le fun et ben c est pas simple a faire en effet !!!! bonne continuation pour le site =)

    • Bonjour Sébastien, vous savez que si un jour vous voulez nous soumettre une fiche d’un aéronef non encore référencé vous le pouvez. Il faudra vous rapprocher alors de notre webmaster et rédacteur en chef Gaëtan.

  5. juste une question Arnaud, avec tout le (très bon) travail que vous produisez pour le site, c’est du volontariat, ou bien faites vous un autre métier ?

  6. Je vous envoie Arnaud toutes mes chaleureuses félicitations pour la parution de votre 1000e fiche. Et un gros bravo pour nous livrer les coulisses de la rédaction d’une fiche. J’ignore si vous avez une formation universitaire mais vos fiches et vos articles démontrent une rigueur digne d’un historien! Vous manifestez un amour de notre belle langue de Molière.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci d'écrire votre commentaire !
Merci de renseigner votre nom