CV-22B, CMV-22B, et MV-22B Osprey sont tous cloués au sol !

C’est la seconde fois dans l’année que l’US Department of Defense prend une telle décision concernant son convertiplane. Sauf que depuis ce mercredi 6 décembre 2023 c’est l’intégralité des aéronefs issus du Bell-Boeing V-22 Osprey qui sont concernés, qu’ils appartiennent à l’US Air Force, à l’US Marines Corps, ou encore à l’US Navy. Cette décision fait suite à l’accident mortel d’un CV-22B au large des côtes japonaises la semaine dernière. Ce sont donc plus de 300 avions qui se retrouve désormais interdits de vol.

Huit jours après ce drame aucun survivant n’a été retrouvé, les recherches s’étant transformées depuis 48 heures en tentatives de récupérations de dépouilles et de débris. Les enquêteurs veulent comprendre ce qu’il s’est réellement passé au large de l’île nippone de Yakushima. En attendant qu’ils rendent leurs premiers rapports d’investigations les décideurs institutionnels et militaires du Pentagone ont choisi de jouer la carte de la prudence et de la sécurité. Pourtant il n’est pas évident qu’elle soit au goût de l’US Air Force, de l’US Marines Corps, et de l’US Navy.

Car depuis hier les Bell-Boeing CV-22B, CMV-22B, et MV-22B Osprey partout aux États-Unis et dans le monde ne peuvent plus décoller. Cela concerne également les appareils embarqués sur porte-aéronefs amphibies et sur porte-avions. Autant le dire tout de suite la situation de cet avion ne risque pas de s’arranger dans les semaines à venir puisque le Pentagone parle d’une «défaillance matérielle potentielle» indiquant cependant que son origine est actuellement inconnue. Bien sûr on ne peut s’empêcher de penser à une défaillance liée au principe de «hard clutch engagements» que l’on appelle «engagements d’embrayages durs» en français. C’est là depuis plusieurs semaines maintenant le talon d’Achilles de celui qui reste actuellement encore le seul convertiplane opérationnel au monde.

Dans le même temps les autorités nippones ont annoncé suivre de près la situation technique de ces avions. Rappelons que le Japon est en cette fin d’année 2023 le seul et unique pays à utiliser une version du V-22 Osprey. Pour autant au moment où ces lignes sont écrites aucun convertiplane arborant la célèbre meatball n’est cloué au sol.

N’oublions pas que si pour l’US Air Force les convertiplanes assurent des missions relatives aux opérations spéciales ils sont la cheville ouvrière du transport d’assaut au sein de l’US Marines Corps aux côtés des Bell UH-1Y Venom et Sikorsky CH-53E Super Stallion . Ce dernier est d’ailleurs le principal utilisateur de ce bimoteur de haute technologie. Dans l’US Navy la situation est encore plus problématique puisqu’il a commencé à remplacer le Grumman C-2A(R) Greyhound dans le rôle de COD. Cette interdiction de vol, même temporaire, décidée par le Pentagone tombe donc au plus mauvais moment. En fait y en a jamais de bon dans ce genre de prise de décision.

Bell-Boeing CMV-22B Osprey en cours de ravitaillement en vol sur McDonnell-Douglas KC-10A Extender.

En parallèle les équipes de mécanos et d’ingénieurs, secondées par celles du consortium Bell-Boeing, doivent découvrir au plus vite les causes de l’accident et s’assurer que celui-ci ne puisse plus impacter l’un des avions en dotation. À ce jour ils sont un peu plus de 310 dans les rangs américains.

Affaire donc à suivre.

Photos © US Navy.


En savoir plus sur avionslegendaires.net

Abonnez-vous pour recevoir les derniers articles par e-mail.

PARTAGER
ARTICLE ÉDITÉ PAR
Picture of Arnaud
Arnaud
Passionné d'aviation tant civile que militaire depuis ma plus tendre enfance, j'essaye sans arrêt de me confronter à de nouveaux défis afin d'accroitre mes connaissances dans ce domaine. Grand amateur de coups de gueules, de bonnes bouffes, et de soirées entre amis.
articles sur les mêmes thématiques
Commentaires

10 Responses

  1. C’est la que les gens de la navy ont été bien avisé de remplacer les Greyhound par une machine certe novatrice et certainement ultra polyvalente mais peut etre trop avancée pour son époque.
    Vu que les greyhound sont retirés en parti du service, comment va se dérouler le réapprovisionnement des portes avions. C’est pas les quelques Seahawk qui vont pouvoir faire l’interim.

  2. 310 actuellement en service, et combien d’exemplaires est-il prévu (actuellement) d’avoir en service au total dans l’USAF, l’USMC et l’USN ? Outre ces 3 services, l’enjeu pour le constructeur est également très important.

  3. Si vous n’avez pas encore compris la différence entre un participe passée et un infinitif du premier groupe, votre cas est sans espoirs (voir votre « impacté » au lieu d’ « impacter »).
    Essayez donc un métier manuel…

    1. La moindre des choses Vendredi quand on dénonce une faute d’orthographe c’est d’être soit même irréprochable à ce sujet. Quand je lis « participe passée » et « sans espoirs » de la part d’un triste ayatollah de l’orthographe je me dis que vraiment votre prose est à l’image du troll que vous êtes : nulle et minable !

      1. Quand je vois le « courage » des personnes qui osent dire ce qu’ils pensent à travers leur clavier et dans un relatif anonymat.
        J’aimerais les observer dans un forum physique ou simplement dans la rue
        Désolé Arnaud pour ce hors-sujet, c’est un coup de gueule du vendredi
        PS: En espérant que je n’ai pas fait de faute d’écriture 🙂

    2. Bonjour mon cher dimanche….vendredi serait trop d’honneur, en effet, un jour de semaine, donc ouvré, pour un faignant de l’orthographe n’a pas lieu d’être… Se permettre ce genre de critique nulle et non avenue à l’encontre de personnes qui elles, en revanche, nous gratifient d’un réel travail culturel est, comment dire, pour le moins cavalier…. Et je reste poli

  4. Une fois encore Arnaud citez nous vos sources. Je pense que cet article est faux. Et je suis d’accord avec Vendredi il est bouré de faute de français.

    1. Je ne commente pas souvent mais vous êtes décidément borné mon cher Thauriac, les sources vous pouvez les chercher vous même sur des sujets aussi simples et pourquoi pas directement à la source : le département états-unien de la défense… Après, vu le niveau de vos interventions, je doute que vous sachiez parler anglais…

      https://www.defense.gov/News/News-Stories/Article/Article/3611073/pentagon-services-coordinating-on-operational-stand-down-of-osprey-fleet/

Sondage

Lequel de ces avions symbolise le mieux pour vous le 90ème anniversaire de l'Armée de l'Air et de l'Espace ?

Voir les résultats

Chargement ... Chargement ...
Dernier appareil publié

Dassault Mirage F1B

Quand il réalisa son premier vol le 23 décembre 1966 le prototype du Dassault Mirage F1 tranchait radicalement avec les autres avions éponymes. L’avionneur clodoaldien

Lire la suite...